ACANTHE (J)

Acanthe Feuille

Retour à la liste des plantes:http://www.lalorien.com/pages/liste-des-plantes

ACANTHE
Acanthus mollis

Noms vernaculaires : Acanthe à feuilles molles, Acanthe sans épine, Branc ursine, Patte-d’ours…
• Anglais : Bear’s Breech, Bear’s breeches, Bear’s-breech
• Allemand : Weicher Akanthus
• Espagnol : Acanto

Présentation
Famille : Acanthacées
• Elle tire son nom du grec “akantha”, signifiant “épine”, sans doute à cause des bractées épineuses venant soutenir ses fleurs blanches (hermaphrodites) parfois striées de pourpre qui répandent une odeur forte mais peu agréable. Le fruit est une capsule contenant quatre graines. Les volutes des feuilles de l’Acanthe sauvage servirent de modèle aux chapiteaux corinthien dès le Ve siècle, grâce à l’architecte grec Callimaque. Les romains reprirent cette décoration mais utilisèrent plutôt le dessin de la feuille de l’Acanthe molle ici présentée. Sa robuste tige florale se dresse jusqu’à 1,50 mètre au dessus de ses larges feuilles basales faisant de cette grande plante vivace l’ornement de nos rocailles.

Habitat
• L’Acanthe molle aime les lieux frais du pourtour méditerranéen de tous les pays du sud de l’Europe. Elle est présente également dans les régions tropicales. On la rencontrera à l’ombre des ruines et des décombres, sur les rocailles, rarement au-dessus de 300 mètres d’altitude.

Jardin
• Conservez minimum 80 cm entre chaque pied.
• Les Acanthes prennent au minimum 3 ans avant de fleurir. Mais par le bouturage des racines, vous pouvez obtenir des fleurs au bout de 2 ans.

Cueillette
• C’est en juillet et août que l’Acanthe fleurit. Cueillez les fleurs à leur total épanouissement et faites-les sécher à l’ombre.

Multiplication
• Semis des graines au printemps entre mars et avril, ou sous châssis entre mai et juillet.
• Bouturage des racines en automne ou fin d’hiver.
• Elle supporte mal la division de souche.

Phytothérapie
• Propriétés : apéritive, cholérétique, cicatrisante, diurétique, émolliente, tonique, vulnéraire…
• Constituants : sels minéraux, mucilage, glucides, tanin, substance amère…
• On utilise les feuilles fraîches (mucilage), les fleurs, la racine récoltée en automne.
• Décoction 10 mn de 15 g. de feuilles pour 1 l. d’eau bouillante.

Anecdote
• Acanthe, fils d’Autonoüs et d’Hippodamie. Une légende raconte que ce pauvre garçon fut dévoré par les chevaux de son père.