ALLIAIRE Officinale (H)

Alliaire officinale

Retour à la liste des plantes

ALLIAIRE Officinale
Alliaria petiolata

Noms vernaculaires : Herbe à l’ail, Herbe aux aulx, Julienne alliaire, Velar alliaire…
• Anglais : Garlic Mustard, Hedge Garlic, Jack-by-the-hedge…
• Allemand : Knoblauchhederich, Gemeines Lauchkraut, Gewöhnliche Knoblauchsrauke, Knoblauchskraut, Knoblauchsrauke…
• Italien : Alliaria comune…
• Espagnol : Aliaria…

Présentation
Famille : Crucifères
• C’est à cause de l’odeur d’Ail qu’elle répand lorsqu’on la froisse que l’Alliaire porte un nom dérivé de Allium : Ail. Cette plante bisannuelle ou vivace des plaines d’Europe dresse fièrement ses tiges peu rameuses jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ses feuilles en forme de cœur sont dentées, celles de la base sont réniformes. Les grappes de petites fleurs blanches à quatre pétales font le plaisir des abeilles dès le début du printemps. Elles se transforment en longues siliques renfermant des graines brunes et striées.

Habitat
• Ignorée des régions méditerranéennes, l’Alliaire fréquente les basses altitudes de la plupart des pays d’Europe. Vous la découvrirez le long d’une haie ou d’un chemin rocailleux.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, détersive, diurétique, expectorante, stimulante, vulnéraire…
• Constituants : huile essentielle, enzyme…
• Vous pourrez accompagner vos salades de quelques jeunes feuilles d’Alliaire hachées.
• Les graines, fortement piquantes, étaient autrefois utilisées comme condiment au même titre que la moutarde.
• Ne laissez pas le suc de l’Alliaire longtemps sur votre peau. Vous risquez une inflammation.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.