ARMOISE vulgaire (J/S/H)

Armoise vulgaire Feuille

Retour à la liste des plantes

ARMOISE vulgaire
Artemisia vulgaris

Noms vernaculaires : Absinthe sauvage, Armoise citronnelle, Armoise commune, Artémise, Herbe de la St. Jean, Herbe de feu, Herbe aux cent goûts, Herbe aux sorcières, Herbe sans goût, Tabac de St. Pierre, Remise…
• Anglais : Mugwort, Wormwood, Artemisia, Felon herb, Sailors tobacco, Witch herb
• Allemand : Beifuss

Présentation
Famille : Composées
• Jadis consacrée à la lunaire Artémis, équivalent grec de la Diane romaine, déesse de la chasse mais aussi des vierges, de la chasteté et de la fidélité conjugale. Elle était donc naturellement employée autrefois pour soulager les problèmes féminins. Plante vivace herbacée qui peut atteindre 1,5 m. de haut, l’Armoise étale ses multiples rameaux au terme desquels viennent se greffer des petits capitules de fleurs jaunâtres hermaphrodites. Les feuilles alternes sont pennatilobées, la tige droite et cannelée est souvent rougeâtre. Plus de trois cents espèces composent le genre “Artemisia”, (on y compte entre-autre l’Estragon) qui se trouve être un des plus importants et que l’on retrouve dans tout l’hémisphère Nord, de l’Asie au sud des Etats-Unis.

Habitat
• Vous rencontrerez l’Armoise dans les lieux incultes, le long des haies et des chemins forestiers, mais aussi dans les ruines et décombres de toute l’Europe.

Cueillette
• Ses fleurs apparaissent entre juillet et octobre. Evitez les bouquets champêtres, il est dit que l’Armoise attire les mouches, pour d’autres elle repousse les insectes.
• En phytothérapie, on utilise les sommités fleuries et les feuilles. Les racines moisissent facilement.

Cuisine
• L’Armoise sert à aromatiser les viandes dans les pays anglo-saxon.
• Vous pouvez agrémenter vos salades avec quelques feuilles fraîches d’Armoise hachée.

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique, apéritive, astringente, emménagogue, cholérétique, fébrifuge, parasiticide, tonique, vermifuge
• Constituants : artemisine, flavonoïdes, huile essentielle, inuline, lactone, mucilage, résine, tanin, thuyone, vitamines A1, B1, B2, C
• Déconseillée aux femmes enceintes.
• L’infusion (20 g. de plante séchée pour 1 l. d’eau) soulagera les règles difficiles, irrégulières, de celle qui en boit un litre par jour pendant les dix jours précédant les règles. Arrêter dès les règles.
• L’infusion (10 g. de plante séchée pour 1 l. d’eau, 2 tasses/jour) soulage en cas de diarrhée chronique ou vomissement nerveux.
• Une poignée d’Armoise bouillie dans 1/2 l. d’huile d’olive jusqu’à réduction d’1/3, et appliqué sur la partie malade soulagera de la goutte.

Biodynamie
• Elle protège les Choux des papillons qui les agressent.
• L’Armoise dégage une substance toxique et soluble dans l’eau qui ralentie la croissance des autres plantes.

Bestioles
• Plantez là près de votre poulailler. L’Armoise éloigne les poux, et les poules qui en mangeront avec plaisir seront ainsi débarrassées de leurs vers intestinaux.

Anecdote
• L’Armoise servait à aromatiser la bière avant le houblon.
• Les Anciens, qui marchaient plus souvent que nous le faisons, évitaient la fatigue et les ampoules s’ils n’oubliaient pas de mettre des feuilles d’Armoise dans leurs souliers avant de partir pour une longue course.
• Si vous en avez dans votre maison, la foudre n’y tombera pas !
• Portez un petit sachet fait de velours rouge pourpre dans lequel vous aurez glissé de l’Armoise vous protégera des mauvais esprits, de jour comme de nuit…