BARDANE grande (H)

Bardane Inflorescence

Retour à la liste des plantes

BARDANE grande
Arctium lappa

Noms vernaculaires :Bardane comestible, Bardane géante, Grande bardane, Glouteron, Herbe aux teigneux, Oreilles de géant…
• Anglais : Great Burdock…

Présentation
Famille : Astéracées
• La Bardane est une plante bisannuelle à vivace bien connue des enfants qui jouent à plaisir avec les fruits qui s’accrochent aux vêtements. Elle peut atteindre ± 2 m de haut. Les grandes feuilles sont alternes, légèrement poilues sur le dessous et portées par un long pétiole. Les fleurs, qui apparaissent en plein été, sont violettes. Elles se groupent en capitules enserrées dans un involucre présentant une multitude de crochets. Ces capitules se réunissent en grappes. Les fruits sont des akènes et la racine charnue est pivotante et peut s’enfoncer jusque ± 50 cm sous terre.

Habitat
• Elle apprécie les terrains en friches, riches en humus et en azote avec un bon soleil.

Utilisation
• On peut consommer cuites les racines et les jeunes pousses.
• L’huile extraite des racines est utilisés en pharmacopée pour lutter contre la calvitie.
• Les feuilles sont utilisées contre les piqûres d’insectes, mais aussi pour soigner crevasses et gerçures…

Jardin
• Un paillage de Bardane permet de lutter contre le mildiou.

Phytothérapie
• Propriétés : anti-inflammatoire, anti-oxydante, dépuratif, diurétique, détoxifiant, hépatoprotecteur, laxatif, vulnéraire…
• Constituants : inuline (fruits et racine), lappoline, sucre, calcium, magnésium…
• Les jeunes pousses se consomment à la façon des asperges, la racine sera cuite, voire sautée.
• La Bardane est très utilisée en pharmacopée pour lutter contre l’acné.

Anecdote
• Au Japon, l Bardane est consommée sous le nom de “Gobo”.
• C’est en étudiant les petits crochets du fruit de la Bardane que Georges de Mestral, ingénieur suisse, inventa le Velcro.
• La Bardane était considérée comme une plante “magique”. Une poignée de racine séchée et réduite en poudre, jetée dans le feu fait éloigner l’hiver et les mauvais “esprits” de la maison.