BOURRACHE (J/S)

Bourrache Fleur

Retour à la liste des plantes

BOURRACHE
Borrago officinalis

Noms vernaculaires : Boursette, Bourraiche, Bourse à berger, Buglosse à larges feuilles, Langue de bœuf…
• Anglais : Borage…

Présentation
Famille : Borraginacées
• La Bourrache est une annuelle longtemps cultivée autour de la Méditerranée qui s’est échappée des jardins où elle remplissait un rôle culinaire et surtout mellifère. Ses fleurs bleues à cinq pétales étoilés produisent une grande quantité de nectar, ce qui ravit les abeilles et les apiculteurs. Au centre de celles-ci, on distingue facilement un cône d’anthères violet noirâtre. Ses feuilles épaisses, bien que fortement poilues dessus et dessous, peuvent être consommées cuites ou crues. La tige est épaisse et ses ramifications se terminent en cyme lâche. Le parfum des fleurs est assez faible, aussi préférerez-vous utiliser les feuilles finement coupées pour agrémenter vos salades, vos sauces ou vos potages.

Habitat
• La Bourrache fréquente aujourd’hui les friches et les décombres. On pourra la rencontrer un peu partout en Europe jusqu’à 1800 m.
• Elle apprécie tous les sols, avec un arrosage par trop forte chaleur.

Biodynamie
• La Bourrache, source de nombreux minéraux, favorise la croissance et le goût des Fraises.
• Comme elle est très mellifère, profitez-en pour attirer les abeilles dans votre potager.
• Elle est donnée comme répulsive contre les limaces.

Multiplication
• Elle se resème naturellement mais récoltez quelques graines pour vos propres semis.

Bestioles
• La Bourrache peut sans difficulté être cultivée dans votre jardin. Elle y fera le bonheur des abeilles, qui la butineront de mai à septembre. Elle est aussi appréciée par les mouches noires.

Phytothérapie
• Propriétés : adoucissante, dépurative, diurétique, émolliente, fébrifuge, laxative, sudorifique…
• Constituants : alcaloïdes, calcium, mucilage, potassium, résine, saponine, sels minéraux, tanin…
• La décoction (25 g. pour 1 l. d’eau, laissez bouillir 2 mn. puis infuser 1/4 d’heure) permet de combattre la fièvre due aux refroidissements, grippe, mais aussi rougeole, varicelle…
• Les feuilles écrasées en pâte peuvent être utilisées en cataplasme sur les enflures et contusions.
• Vous récolterez la plante entière, à l’époque de floraison qui à lieu de mai à septembre et la consommerez fraîche car ses vertus sont moindres quand elle est séchée.
• Les fleurs peuvent être confites dans du sucre, mais aussi congelées dans les glaçons pour agrémenter les boissons d’été.
• La Bourrache est riche en Vitamines C. Mélangez la avec des pissenlits et du cresson, un peu d’huile d’olive, et réalisez une excellente salade, qui plus est, dépurative.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.