BRYONE dioïque (H)

Bryone dioïque

Retour à la liste des plantes

BRYONE dioïque
Bryona dioica

Nom vernaculaire : Rave de serpent…
• Anglais : Red bryony…

Présentation
Famille : Cucurbitacées
• La Bryone est cette espèce de folle qui grimpe et s’accroche à tout ce qui l’entoure, pouvant émettre des «lianes» de 4 m. de long. Elle naît d’un fort rhizome tubéreux qui prend parfois forme humaine, aussi usurpait-elle parfois le nom de la «Mandragore». Très commune en France, elle est de la même famille que la courgette ou le melon. Pourtant, toutes ses parties sont toxiques, et surtout la racine. Ses grandes feuilles à 5 ou 7 lobes sont accompagnées de longues vrilles. Les fleurs, dioïques, sont d’un blanc verdâtre et se réunissent en grappes pétiolées. Les fleurs mâles et femelles s’épanouissant sur des pieds différents. On reconnaîtra le sexe de la plante à ce que les fleurs mâles ont un pédoncule plus long que les femelles. Les fruits sont des baies rouges de ± 1 cm de diamètre.

Habitat
• La Bryone affectionne les haies et buissons où elle pourra recouvrir sans vergogne ses supports voisins. Elle apprécie les sols argileux mais aussi le calcaires.

Phytothérapie
• Propriétés : toxique car puissant purgatif…
• Constituants : alcaloïdes, glucosides, tanin…

Anecdote
• Attention, le suc des racines peut causer des irritations de l’épiderme.