CALTHA des marais (J)

Caltha des marais

Retour à la liste des plantes

CALTHA des marais
Caltha palustris

Noms vernaculaires : Populage des marais, Chaudière-d’enfer, Cocue, Gannille, Grand-bassin, Pacoteure, Sarbouillotte, Souci d’eau, Souci des marais…
• Anglais : American Cowslip, King Cup, Marsh Marigold, May Blobs, Mollyblobs, Yellow Marsh Marigold…
• Allemand : Dotterblume, Sumpf Dotterblume…

Présentation
Famille : Renonculacées
• La Caltha des marais est une vivace semi aquatique à croissance rapide, pouvant atteindre ± 60 cm de haut. Les tiges ramifiées sont brillantes et creuses. Les feuilles épaisses sont plus grandes vers la base, en forme de cœur, crénelées, certaines à long pétiole, d’autre sessiles. Les fleurs à long pétioles cannelés, portent 5 sépales jaunes d’or luisantes sur la face interne. Elles sont hermaphrodites. La floraison à lieu de mars à juin. Les fruits sont des follicules courbes contenant jusque quinze graines brunes qui vont flotter à la surface de l’eau. Les racines épaisses et profondes se répartissent en faisceaux.

Habitat
• Caltha des marais… Est-ce utile de préciser qu’elle aime l’eau?
• A planter en bordure de bassin, de préférence en terre argileuse.
• On peut la trouver jusque ± 2.800 m d’altitude.

Cueillette
• Récoltez les boutons floraux et laissez dans le vinaigre à la façon des Câpres.
• Les jeunes pousses peuvent être consommées cuites.
• ATTENTION… Certains donnent les feuilles et les fleurs comme légèrement toxiques.

Multiplication
• Par semis automnal (germination entre 1 et 3 mois) ou division de la souche au printemps, après la floraison.
• La tige peut émettre des racines u niveau des nœuds.

Phytothérapie
• Propriétés :sudorifique, tonique…
• Constituants : alcaloïde (provoque des vomissements)…
• On utilisait autrefois les feuilles sèches en cataplasmes pour soulager les douleurs rhumatismales.

Anecdote
• Son nom de “palustris” vient du latin “marécage”.