CAMOMILLE allemande (J)

Camomille allemande Inflorescence

Retour à la liste des plantes

CAMOMILLE allemande
Matricaria recutita

Noms vernaculaires : Matricaire, Matricaire tronquée, Camomille sauvage, Camomille vraie, Petite camomille, Camomèle, Œil du soleil…
• Anglais : Camomile

Présentation
Famille : Composées (Astéracées)
• La Matricaire est surtout connue sous ses noms vernaculaires de Camomille sauvage ou Camomille allemande. Egalement de la famille des Composées elle ressemble en effet beaucoup à la Camomille romaine. On les distinguera à leurs capitules, ceux de la Matricaire étant fortement bombés en cône, aux fleurs ligulées blanches du pourtour qui se rabattent vers le sol, mais aussi à ses feuilles finement découpées. Plante annuelle messicole très commune,elle possède une tige à nombreuses ramifications. Elle émet une odeur aromatique très reconnaissable lorsqu’on la froisse.

Habitat
• La Camomille est aujourd’hui considérée comme une mauvaise herbe des cultures. On la rencontrera dans toute l’Europe à très basse altitude. Elle ne supporte pas les sols calcaires.

Cueillette
• Récoltez les capitules dès leur ouverture et faites les sécher rapidement à l’ombre. Si les fleurs noircissent à cause d’un mauvais séchage, elles perdent leurs propriétés.
• Vous pourrez composer des bouquets de Camomille tout au long de l’été.
Sa forte odeur pénétrante peut cependant indisposer certaines personnes.

Jardinage
• L’infusion de Camomille peut être utilisée pour redonner une santé aux plants qui souffrent de moisissure par excès d’humidité.
• Une infusion “forte” active les composts.

Bestioles
• La Camomille, par son odeur, éloigne les abeilles.
• Photos visiteurs : Œdemère noble, Oxythyrea funesta…

Phytothérapie
• Propriétés : antalgique, antispasmodique, emménagogue, fébrifuge, sédative, vomitive (à forte dose).
• Constituants : alcool, coumarine, huile essentielle (azulène, chamazulène), glucosides, potassium, vitamine C…
• La Matricaire a longtemps été utilisée dans les campagnes pour ses vertus toniques et digestives. Sa consommation peut causer des insomnies
• La Camomille “allemande” est considérée comme moins amère que la “romaine” mais leurs vertus sont similaires.
• En infusion, ± 10 g. de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Infusez 10 mn. A boire avant les repas, contre les paresse d’estomac, digestion difficile, également l’insomnie.
• En décoction, (50 g. de fleurs pour 1 l. d’eau), laissez infuser 20 mn. pour soulager les inflammations des paupières, conjonctivite, mais aussi les infections cutanées (dartres, eczéma…)
• Contre les crampes, l’huile de camomille que vous préparerez en mettant 100 g. de fleurs pour 1 l. d’huile d’olive dans une bouteille en verre, bouchée, et exposée 3 jours au soleil. Puis, faites macérer 2 heures au bain-marie couvert. Passez et exprimez. A utiliser très chaude en friction sur les muscles douloureux.
• Vin apéritif et tonique : 50 g. de fleurs, 10 g. de zeste d’orange ou citron (non traité), ± 80 g. de sucre roux. Faire macérer une dizaine de jour dans un litre de bon vin, rouge ou blanc.