CAROTTE sauvage (H)

Carotte sauvage Inflorescence

Retour à la liste des plantes

CAROTTE sauvage
Daucus carota

Noms vernaculaires : Faux Panais, Gauviotte, Girronille, Pastonade, Pastquanade…
• Anglais : Wild carrot, Bird’ nest, Root…
• Allemand : Gemeiner Gänsefuss
• Espagnol : Quenopodio blanco
• Italien : Chenopodis bianco

Présentation
Famille : Ombellifères
• La racine de la Carotte sauvage est pivotante, blanche, et a un goût qui n’a rien à voir avec la Carotte de nos marchés. La Carotte sauvage est pourtant bien l’ancêtre de ce légume devenu l’une des bases de notre cuisine. Ces longues tiges, parfois velues, sont terminées par des petites fleurs blanches disposées en ombelles soulignées par des bractées épineuses. Souvent l’une des fleurs se fait remarquer au centre par sa couleur pourpre, ce qui permet de différencier la plante de la dangereuse cigüe qui lui ressemble. Les feuilles sont découpées en petits lobes lancéolés, celles de la base étant plus grandes que les autres. Son odeur est peu attirante et l’on comprend que depuis le Moyen Age il ait fallu beaucoup de travail aux jardiniers avant de pouvoir nous offrir un légume de qualité bourré de vitamines.

Habitat
• La Carotte sauvage est très fréquente un peu partout en Europe. Vous la trouverez sur les terrains incultes, où elle pousse gaillardement.
• Elle apprécie beaucoup le soleil.

Cueillette
• Très commune, elle fleurit jusque tard dans l’été. On récoltera les racines à la fin de l’été ou au début du printemps, les graines et les feuilles fraîches ou à la fin de l’été.

Phytothérapie
• Propriétés : antidiarrhéique, carminative, diurétique, emménagogue, galactalogue, hypoglycémiante, reminéralisante, vermifuge…
• Constituants : amidons, béta-carotène, glucides, pectine, sels minéraux, sucre, provitamine A, vitamines Bl, B2, B5, B6, C, D, E, oligo-élément…
• La racine crue et râpée serait excellente en cataplasme comme antirides et cicatrisant.
• ATTENTION : ne pas consommer en début de grossesse.
• Mais, 1 cuil. à café de graines bouillies dans 1 tasse d’eau (3 fois par jour) fera augmenter le lait des mamans nourricières.

Anecdote
• Les Carottes étaient autrefois d’un prix si peu élevé qu’elles symbolisaient un mode de vie miséreux. Aussi l’expression “carotter quelque chose” signifiait “ruser ou tricher” pour un bien maigre butin.
• Pline nommait la carotte sauvage “pastinaca gallica”, ce qui signifie “nourriture des gaulois” car ils en consommaient beaucoup.