CHARDON-MARIE

Chardon-Marie Fleur

Retour à la liste des plantes

CHARDON-MARIE
Silybum Marianum

Noms vernaculaires : Artichaut sauvage, Chardon argenté, Chardon-Notre-Dame, Épine blanche…
• Anglais : Milk thistle , St Mary’s thistle…

Présentation
Famille : Astéracées
• Qu’il a l’air redoutable le Chardon, dont le nom viendrait du celtique ard signifiant épine, et ses grandes feuilles bordées de pointes acérées nous le confirment. Les Grecs nous rappellent que ces mêmes feuilles sont tachées de blanc comme un arbre épineux qu’ils nommaient silubon.
Plante bisannuelle, le Chardon-Marie peut s’élever jusqu’à ± 2 mètres de haut et nous faire don tout au long de l’été de ses belles fleurs violacées protégées par les bractées de son involucre. Les graine noires et brillantes font ± 7 mm de diamètre et sont surmontées d’une aigrette. Elles seront dispersées par le vent aux quatre coins de la rocaille environnante.

Habitat
• Cultivé depuis le Moyen Age, le Chardon-Marie se rencontre de nos jours sur les décombres et les sols caillouteux, argileux ou calcaire, riche en nitrate.
• Il apprécie le soleil et résiste jusque – 15°.
• À planter avec un espacement de ± 60 cm.
• Les graines ne seront conservées qu’un an.

Multiplication
• Par semis en avril/mai.

Bestioles
• Les poules aiment bien manger les graines.

Phytothérapie
• Propriétés : cholagogue, cholérétique, diurétique, hémostatiques (contre les saignements de nez, les règles trop abondantes…), hypertenseur, tonique…
• Constituants : histamine, huile essentielle, principe amer, sylimarine (silychristine + silybine + silydianine), tyramine…
• Ce sont les akènes (les fruits séchés) qui sont utilisés en phytothérapie. Ils contiennent de la sylimarine qui est l’élément actif intéressant.
• Il est donné comme un excellent détoxifiant et reconnu pour ses actions bénéfique sur le foie.
• Son surnom d’Artichaut sauvage lui vient de ses capitules que les Anciens appréciaient cuits à l’eau. À la campagne, on ne manquait pas de consommer les jeunes feuilles en salade.

Anecdote
• La mère de Jésus aurait, en arrachant son fils des griffes du roi Hérode, perdu quelques gouttes de lait de son sein. Celles-ci seraient à l’origine des taches blanches encore présentes sur les feuilles du Chardon.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.