CHELIDOINE grande (H)

Chélidoine grande Inflorescence

Retour à la liste des plantes

CHELIDOINE grande
Chelidonium majus

Noms vernaculaires : Eclaire, Grande chélidoine, Grande éclaire, Herbe aux cors, Herbe aux verrues, Herbe aux hirondelles, Herbe aux boucs, Herbe de Sainte Claire, herbe dentaire, Felougne, Felougène…
• Anglais : Greater Celandine

Présentation
Famille : Papavéracées
• Les Grecs la nommèrent “khelidôn” : “hirondelle”, parce qu’ils croyaient que ces oiseaux rendaient la vue à leurs petits en leur donnant de la Chélidoine. Son autre nom, Eclaire, dans le sens de “rendre la vue claire”, lui fut attribué selon la même foi en ces mêmes pouvoirs. Mais il est fort imprudent d’utiliser directement dans les yeux le suc jaune orange que renferment les tiges et les pétioles de cette plante vivace. Ses petites fleurs jaunes à quatre pétales sont groupées en ombelles. Ses feuilles pennées, lobées, se reconnaissent aisément.

Habitat
• Vous trouverez la Chélidoine le long des murs et murailles, sur les décombres.
• Elle aime bien l’humidité.
• Elle pousse partout en Europe, et les colons ont pu l’implanter en Amérique.

Cueillette
• La floraison se fait de mai à septembre

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique, caustique, cholérétique, hypotensive, purgative
• Constituants : acide, alcaloïdes, saponide, pigment
• Si une verrue disgracieuse ou un cor au pied vous gêne, n’hésitez pas à sectionner le pétiole d’une feuille (avant floraison de la plante) et à enduire l’excroissance du latex jaune qui s’en écoulera. Pendant une huitaine de jours, recommencez l’opération chaque fois que vous croiserez la Chélidoine, que l’on nomme aussi Herbe-aux-verrues. Bien sûr, en aucun cas ne vous frottez les yeux ni n’en appliquez sur une plaie ouverte.
• De la même famille que le Pavot, les Papavéracées, il est fortement déconseillé de consommer la Chélidoine car elle renferme des alcaloïdes toxiques.
• La racine est employée en homéopathie.

Anecdote
• Afin de se préserver de ses ennemis, on porte sur soi une amulette faite de chélidoine et d’un cœur de taupe. (Pratique magique à vérifier !)
• La Chélidoine est également le nom d’une pierre d’agate que les alchimistes appréciaient particulièrement. On pensait que l’estomac des hirondelles contenait cette pierre. La légende raconte que celui qui l’avait en bouche obtenait le pouvoir de se rendre invisible.