FRAISIER sauvage (J/S)

Fraisier sauvage

Retour à la liste des plantes

FRAISIER sauvage
Fragaria vesca

Noms vernaculaires : Fraisier des bois, Capredon, Capron, Caperonnier…

Présentation
Famille : Rosacées
• Connu depuis la plus haute Antiquité, et sans doute depuis la préhistoire, le Fraisier sauvage, ou Fraisier des bois, fait le délice des promeneurs, petits et grands, qui découvrent ses petits fruits charnus. De la famille des Rosacées, c’est une plante à l’allure grêle, qui se répand au moyen de ses nombreux stolons. Les feuilles sont composées de trois folioles, la centrale étant la seule pétiolée. Les fleurs sont à cinq pétales blancs supportés par un calice de sépales verts. Contrairement à la croyance générale, les fruits du Fraisier ne sont que les nombreux et minuscules akènes répartis sur la masse charnue que l’on consomme. Mais qu’importe le support pourvu qu’on ait l’ivresse… de la dégustation.

Habitat
• Le Fraisier sauvage est fréquent un peu partout en Europe. Il apprécie surtout les bois clairs, les lisières et bords de chemins aux sols riches et humides.

Cueillette
• Il n’est sans doute pas utile de vous expliquer comment consommer les Fraises des bois riches en vitamine C. Mais sachez que l’on peut également utiliser les feuilles fraîches en infusion.

Phytothérapie
• Propriétés : astringent, calmant, dépuratif, diurétique, tonique…
• Constituants : acide salicylique, glucides, protéines, sels minéraux (fer), tanin, vitamine C…
• L’infusion de feuilles peut-être un thé rafraîchissant
• Riche en fer, les fraises sont recommandées aux anémiques.
• Les fraises ont un fort pouvoir à faire baisser la tension.
• Faites un masque de fraise, réalisé avec une poignée de fruits écrasés sur le visage, et conservez le toute la nuit. Le matin, rincez vous à l’eau tiède. Vous aurez ainsi un soin de beauté qui tonifie la peau, efface les rides et les tâches de rousseur.
• Contre la dyssentrie, 375 g. de feuilles fraîches pour 1 l. d’eau, ajoutez 15 cl. d’eau de vie. faites bouillir et réduire jusqu’à ce que le tout soit réduit à 55 cl. Filtrez, et prenez 1 cuillère à soupe de ce breuvage chaque 3 heures. La guérison est donnée pour 10 cuillèrées.
• La décoction de racines (25/30 g. pour 1 l. d’eau, bouillir 10 mn.) bu à volonté est utilisée contre les inflammations des reins et vessie (calcul, cystite) foie (jaunisse) mais également bronchite, arthrite, goutte.
• La décoction de racines ou feuilles (30/50 g. pour 1 l. d’eau, bouillir 10 mn.) sera utile, en lavement génital tiède, en cas de leucorrhée (pertes blanches).

Anecdote
• Objet de toutes les convoitises, la Fraise doit être le fruit du diable. Sa couleur rouge, son jus sucré, sa chair tendre ont fait qu’elle était au Moyen Age le symbole de la tentation.
• Le botaniste Linné (L.) fut guérit de la goutte grâce à sa forte consommation de fraises des bois.
• Les akènes, ou graines, du fraisier ne sont pas dissous par nos sucs gastriques.