FRAMBOISIER (J)

Framboisier Fruit

Retour à la liste des plantes

FRAMBOISIER
Rubus idaeus

Noms vernaculaires : Ronce du Mont Ida…
• Anglais : Raspberry bush…

Présentation
Famille : Rosacées
• Le Framboisier sauvage fait partie de ces plantes dont la nature a gratifié les gourmands. Ils ne l’en remercient d’ailleurs que fort rarement, faute de ne pouvoir parler la bouche pleine. Peut-être est-ce en punition que le Framboisier s’est muni d’une multitudes de fines épines réparties tout au long de ses tiges dressées. Pouvant atteindre 1,5 à 2 mètres de haut, cet arbrisseau émet chaque année de nouvelles tiges (qui ne fructifient que l’année suivante, avant de dépérir) qui portent des feuilles alternes, en général à trois folioles, mais parfois jusqu’à sept, feutrées au-dessous. Les fleurs, réunies en grappes, sont à cinq petits pétales blancs, relevés et laissant apparaître cinq sépales verts. Le fruit est composé de drupes roses ou rouges qui, à maturité, se détachent aisément du réceptacle.

Habitat
• Le Framboisier se rencontre surtout à la lisière des bois et forêts. Plutôt fréquent, il croît partout en Europe, dans les plaines et jusqu’à une altitude de 2000 mètres.
• Il ne supporte pas le calcaire.

Multiplication
• Par bouturage de tige feuillée d’un an, en début d’été.
• Par bouturage de racine, en novembre.
• Par division de touffe, pendant le repos hivernal.
• Par marcottage, de août à mars.

Phytothérapie
• Propriétés : antiscorbutique, apéritif, astringent, dépuratif, diurétique, emménagogue, laxatif, rafraîchissant, sudorifique, tonique…
• Constituants : acide citrique, cellulose, sels minéraux, sucre, vitamine C…
• Le sirop de framboise est une vieille recette médicinale. 500 g. de framboises bien mûres, 500 g. de sucre, 500 g. de vinaigre, mélangez et faites cuire à feu doux en remuant jusqu’à ébullition. Passez au travers d’un linge fin et mettez en bouteille bien close.
• L’infusion de feuilles est sudorifique et donc bien utile en cas de refroidissement pour aider à la transpiration (40/50 g. de feuilles pour 1 l. d’eau. Sucrez avec du miel.
• La décoction ( 50 g. de feuilles pour 1 l. d’eau, bouillir 3 mn. et infuser 5 mn.) est utile en gargarisme contre les mots de gorge.
• La décoction (idem) en compresse soulagera les éruptions cutanées.

Anecdote
• Le nom latin du Framboisier, Rubus Idaeus, lui viendrait d’une montagne nommée Ida, située soit à côté de la légendaire ville de Troie, soit en Crête où fut élevé Jupiter.
• Les ours en sont très friands.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.