GENEVRIER commun (J)

Genévrier commun

Retour à la liste des plantes

GENEVRIER commun
Juniperus communis

Noms vernaculaires : Genévrier commun, Genièvre, Génébié, Ginébré, Genibrié, Genibre, Thériaque des paysans, Pétron, Pétrot, Péket,…
• Anglais : Junipe
• Allemand : Wachholder
• Arabe : Aaraar
• Espagnol : Enebro
• Hollandais : Genever
• Italien : Ginepro
• Polonais : Jalo wiee
• Portugais : Zimbro

Présentation
Famille : Cupressacées
• Hauteur = ± 10 m.
• Durée de vie : plusieurs centaines d’années.
• La famille des «cupressacées» n’est représentée chez nous que par le Genévrier. Les membres de cette famille se distinguent à leurs petites feuilles souvent écailleuses et à leurs cônes généralement petits et à un nombre faible d’écailles qui les font ressembler à des baies. Le Genévrier est cet arbuste à feuilles persistantes, à l’aspect résineux, qui nous offre ses petites baies dont on parfume le “gin”. Il peut atteindre plus de 10 m. de haut. Sa racine est pivotante et ramifiée. Son écorce est rugueuse, d’abord brune puis grisâtre, fendillée ou profondément sillonnée. Les branches et rameaux bien dressés portent des petites feuilles de ± 20 mm de long, acérées, pointues, rangées par trois en verticille. A condition d’être proche d’une plante mâle, les plantes femelles portent de minuscules fleurs jaunes qui se groupent en chatons à l’aisselle des feuilles. Elles donneront naissance à des petites baies (galbules), d’abord vertes puis violettes, et enfin bleu-noir. Il faudra trois ans à ce fruits pour arriver à maturité, aussi, il peut y avoir plusieurs générations de baies sur la même plante. La plantule est à 2 ou 3 cotylédons.

Habitat
• Il croît un peu partout en Europe de préférence sur terrain bien ensoleillé, même pauvre, jusqu’à 2000 m. d’altitude ou il se rabougri pouvant nous offrir les formes d’un superbe bonzaï.
• On le trouve en Europe, mais aussi en Asie, en Amérique du Nord et Afrique du Nord.
• L’endroit où croissent les Genévriers est une «genévrière».

Cueillette
• Les baies peuvent être récoltées, bien mûres, donc bien noires, aux mois d’octobre et novembre. Elles seront mises à sécher dans un endroit sec et sombre. Vous pourrez en parfumer vos choucroutes, marinades…
• Le Genévrier est en voie de disparition dans certaines régions. Il est protégé en Allemagne. Seuls les fruits peuvent être récoltés.

Utilisation
• Les baies sont utilisées pour fabriquer diverses eaux de vie, genièvre, gin…
• Le bois est souple et il est considéré comme un des plus durs. On dit “qu’il peut durer plus de cent ans”.
• Certains “peaux rouges” en faisaient leurs arcs.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, apéritif, carminatif, dépuratif, diurétique, emménagogue, rubéfiant, stimulant
• Constituants : acides organique, glucide, huile essentielle, résine
• Déconseillé aux femmes enceintes et aux malades des reins. A haute dose, les fruits peuvent s’avérer irritant pour les voies urinaires.
• L’infusion (± 35 g. de baies concassées pour 1 l. d’eau bouillante, infusées 10 mn. – 3 tasses/jour) augmente les urines et sera conseillée pour soulager une cystite, prostatite, cirrhose, diabète.
• Le vin de genièvre : ± 50 g. de baies concassées à laisser macérer 15 jours (remuez de temps en temps), dans un litre de bon vin blanc. Filtrez.
• La fumigation est recommandée pour soulager du coryza.

Anecdote
• Les alchimistes employaient du charbon de Genévrier pour chauffer leurs alambics car il a la vertu de brûler longtemps.
• Le Genévrier est utilisé pour parfumé le Gin, mais aussi la boisson belge, le “Péket”.
• Ce sont les hollandais qui ont les premiers distillé le Genièvre qu’ils nomment “genever”.
• Sur la côte méditerranéenne on connaît le “juniperus oxycedrus” ou Cade, ou encore Oxycèdre. Les feuilles sont longues, aciculaires et le fruit est rouge-orange à brun. Son bois brûlé fourni “l’huile de cade”.
• On connaît aussi le “juniperus sabina” ou Sabine. Les feuilles sont courtes et imbriquées et le fruit est bleu-foncé, pédonculé. Les feuilles contiennent «l’essence de Sabine» qui était considérée comme abortive.
• Le “juniperus hispanica” ou “juniperus lycia”, produit un encens utilisé par les communautés religieuses juives sous le nom de Genévrier à l’encens, Encens femelle, Encens d’Arabie…