HÉLIOTROPE d’Europe

Héliotrope d’Europe Inflorescence

Retour à la liste des plantes

HÉLIOTROPE d’Europe
Heliotropium europaeum

Noms vernaculaires : Girasol, Héliotrope commun, Héliotrope d’Europe, Herbe de saint Fiacre, Herbe aux verrues…
• Anglais : Common heliotrope, European heliotrope, European turn-sol, Potato weed…

Présentation
Famille : Borraginacées
• Cette petite annuelle cousine de la Bourrache, à croissance rapide, ne dépasse guère ± 40 cm de haut. La tige très ramifiée est couverte de poils grisâtres. Les feuilles sont à limbe simple, pétiolées, alternes, plutôt ovales, pubescentes et à nervures convergentes. Elles dégagent une odeur peu agréable lorsqu’on les froisse. De juin à octobre, elle se reconnaît aisément à ses inflorescences scorpioïdes composées de petites fleurs sessiles, blanches, à corolle tubulaire de 5 pétales, non parfumées et bien serrées les unes contre les autres. Elles donnent naissance à un akène arrondi à 4 carpelles. Les petites graines brunes sont dispersées aux abords de la plante mère. La racine est plutôt pivotante.

Habitat
• Elle adore les sols chauds, secs, pierreux, plutôt basique… et se passe allègrement de tout arrosage même par fortes chaleurs.
• On la trouve jusque ± 1700 m d’altitude.
• Elle supporte jusque ± -20°.

Multiplication
• Elle se resème d’elle même.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, antipyrétique, anti-verruqueuse, cholagogue, emménagogue, fébrifuge…
• Constituants : alcaloïdes (cynoglossine, héliotropine)…
• Toute la plante est considérée comme toxique.

Anecdote
• L’Héliotrope d’Europe à longtemps servi de colorant alimentaire.
• Son nom vient des termes grecs helios, soleil, et tropo_, se tourner vers.
• « Héliotrope bouquet » est un ragtime composé par Scott Joplin et Louis Chauvin en 1907. (https://www.youtube.com/watch?v=zg0o
tYcXpY)

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.