LAMIER jaune (J)

Lamier jaune Feuille

Retour à la liste des plantes

LAMIER jaune
Lamium galeobdolon

Noms vernaculaires : Ortie jaune, Ortie morte des bois…
• Anglais : Golden dead nettle, Yellow archange…

Présentation
Famille : Lamiacées
• On les appelle communément Orties, bien que les Lamiers ne possèdent pas de poils urticants et ne fassent donc pas partie de la famille des Urticacées, mais de celle des Labiées où l’on trouve, entres autres, la Menthe et la Sauge.
• Le Lamier jaune est une plante vivace que ses étamines velues permettent de distinguer des autres fausses Orties. Ses feuilles, portées par une tige carrée, sont pétiolées, opposées en croix, velues et dentées. Elles dégagent une odeur peu agréable. Les fleurs de ± 2 cm, hermaphrodites, sont jaune d’or avec une corolle labiée, la lèvre supérieure formant comme un casque. Elles sont rangées en épis verticillés le long d’une tige d’environ ± 50 centimètres de haut. Le fruits est un akènes. La plante se propage par rhizomes.

Habitat
• Le Lamier jaune se rencontre dans toute l’Europe tempérée, dans les forêts claires et les zones montagneuses jusqu’à près de 2.000 m. d’altitude.
• De préférence à mi-ombre.
• Il apprécie les sols plutôt humides et riches en humus, mais supporte très bien le calcaire.
• De croissance rapide elle peut se trouver envahissante.

Cueillette
- Le Lamier jaune fleurit tout au long du printemps.
- Les jeunes et tendres feuilles du sommet peuvent être cueillies, avant la floraison de la plante, afin d’en apprécier le goût et les vertus dans les potages.

Multiplication
• Semis au printemps ou division de touffe au printemps ou à l’automne.

Bestioles
• Comme pour la Violette, les graines sont disséminées par les fourmis.
• Il peut subir des attaques de pucerons et gastéropodes

Phytothérapie
• Propriétés : anti-inflammatoire, antispasmodique, astringentes, diurétiques, fébrifuge, hémostatiques, purgatifs, toniques, vulnéraire…
• Constituants :
• La plante est comestible et ses propriétés se rapprochent de celles de l’Ortie urticante.
• Une bonne infusion, 3 tasses/jour ou en gargarisme, vous soulagera d’une laryngite.

Anecdote
• Le nom du Lamier est tiré d’un mot grec, “laïmos”, signifiant “gosier” et qui nous rappelle la forme tubulaire et les lèvres ouvertes de la corolle