LAVANDE officinale (J/S)

Lavande officinale Inflorescence

Retour à la liste des plantes

LAVANDE officinale
Lavandula officinalis

Noms vernaculaires : Lavande aspic, Espidet, Faux nard, Nard d’Italie, Lavande vraie, Lavande femelle…
• Anglais : Common Lavender, Dutch Lavender, True Lavender…

Présentation
Famille : Labiées
• On connaît depuis l’Antiquité la douce et agréable odeur de la Lavande, réputée également pour ses vertus. Il en existe une vingtaine d’espèces, toutes méditerranéennes.
La Lavande officinale peut atteindre une taille de ± 60 centimètres. Les petites fleurs bleues ou violettes serrent leurs corolles gamopétales en un épi court sur une fine tige dressée, (alors que le Lavandin, Lavandula intermedia, présente 3 épis longs par hampe florale). Elles sont recouvertes, tout comme les longues feuilles à limbe simple, de glandes à huile qui font tout l’intérêt de cette plante.

Habitat
• La Lavande, plante méditerranéenne par excellence, affectionne les terres arides, calcaires, et gorgées de soleil.
• Elle supporte jusque ± -8°.

Multiplication
• Par marcottage ou par bouturage au tout début du printemps (bouturage sur bois tendre), ou au mois d’août (bouturage sur bois aoûté). Il faudra attendre ± 6 semaines pour les première petites racines.

Bestioles
• Visiteurs : Piéride du chou… (Voir photo)
• La Lavande est une excellente mellifère.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, antispasmodique, carminative, cholagogue, cicatrisante, diurétique, insecticide, stimulante, sudorifique…
• Constituants : coumarine, essence, huile essentielle (oleum lavandulae = linalylacétate, géraniol, bornéol) principe amer, tanin (±12%)…
• Vous pouvez cueillir la Lavande dès le début du mois de juillet, jusqu’au milieu du mois d’août. A couper par temps chaud et sec avant la totale floraison, faire sécher sur claies ou en botte, à l’ombre et à l’air.
• Pour vos tisanes, vous utiliserez les tiges feuillues et fleuries.
• Attention : La Lavande ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes et les personnes diabétiques.
• La Lavande est incompatible avec l’iode et le fer.
• Une légère infusion de Lavande est efficace pour soulager des maux de tête, mais vous pouvez également verser une quinzaine de gouttes d’essence de Lavande dans votre bain, suivi d’un repos dans l’obscurité.
• Sous la forme d’huile essentielle, la Lavande est utilisée en massage pour favoriser la pousse des cheveux.
• Les bains de bouche à base de Lavande purifient l’haleine.
• L’huile essentielle est un puissant antiseptique qui, à dose même infime, peut tuer les bacilles de diphtérie, de typhoïde ou de Koch.
• Une goutte sur l’oreiller de votre enfant l’aidera à rejoindre le doux pays des rêves.
• Les chasseurs peuvent sauver leurs chiens piqués par une vipère en frottant immédiatement la piqûre avec des fleurs de Lavande fraîches froissées.
• L’eau de Lavande peut être réalisée (un soir de nouvelle lune) en mettant ± 300 g. de fleur dans 5 l. d’alcool à 30°. Laissez macérer jusqu’à la prochaine nouvelle lune puis filtrez.

Anecdote
• On raconte que la reine Elisabeth I d’Angleterre et d’Irlande appréciait particulièrement les conserves de Lavande.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.