AU JARDIN

Jardin des aromates

Voir Vente à la serre
Voir L’Herbier de la Lorien

LES ENGRAIS

• Ils sont composés de 3 éléments principaux : de l’azote (N), de l’acide phosporique (P) et du potassium (K). Y sont ajoutés des oligo-éléments en faibles quantités, mais essentielles.
N : l’azote – C’est l’élément de base, naturellement présent dans le sol sous plusieurs formes, dont l’acide nitrique, seul assimilable par les plantes. Ses effets concerne la partie aérienne des végétaux, tiges et feuilles.
Au potager, vous le réserverez aux légumes feuilles (salades, choux, bettes…)
P : l’acide phosphorique – Ses effets concernent surtout le bon développement des racines, la résistance aux maladies, et la fécondation, donc la floraison, la reproduction et fructification. Pour être efficace, il doit être incorporé dans la terre.
Particulièrement important pour les légumes fruits (tomate, aubergine, poivrons…), les arbres fruitiers et les plantes à fleurs.
K : la potasse – Elle aide au développement des fleurs, des fruits (fraise, tomate…) et des bulbes.
Les Oligo-éléments : – On y trouve entres autres de la magnésie (pour formation de chlorophylle), du zinc (pour la croissance), du cuivre (pour l’assimilation de la potasse et de l’azote), du bore (pour la formation cellulosique)…
Conclusion – Sur l’emballage que vous achetez vous devez voir les 3 lettres NPK, suivies de 3 nombres (comme 12.5.5) qui correspondent à la proportion des 3 composants principaux. Un engrais “plantes vertes”, aura une valeur élevée de " N" (azote) et un “spécial fruitiers” aura un “P” (potasse) élevé…

LES HORMONES NATURELLES POUR BOUTURAGE

• RONCE : les petites racines blanches qui apparaissent sur les marcottes de ronces sont très riches en hormones. Coupez ces racines en tout petits morceaux et faites-les macérer dans de l’eau. Il ne vous restera qu’à faire tremper vos boutures dans cette potion magique pendant 24 heures avant de les mettre en terre : enracinement garanti.
• SAULE : faites vous-même votre hormone d’enracinement. Le saule a la propriété de libérer de l’acide indolbutyrique, un produit naturel qui remplace les hormones d’enracinement. Aussi, laissez tremper pendant deux jours des morceaux de tiges de saule dans l’eau de pluie et arrosez vos boutures avec cette préparation. Renouvelez souvent l’opération, car l’eau hormonée ne se conserve pas longtemps.
• SALIVE : mettez de la salive sur une bouture, elle a la même fonction que l’hormone de bouturage mais attention de ne pas mettre à la bouche n’importe quelle plante telle le laurier-rose très toxique !
• L’ASPIRINE contient de l’acide acétylsalicylique, cela agit comme une hormone pour la bonne assimilation des éléments nutritifs. Acide qui stimule les défenses, redonne de la force aux végétaux et les protège contre les bactéries et les champignons : 1 comprimé/1l d’eau, arrosez ou brumisez (n’utiliser que de l’aspirine pas d’autres molécules comme le paracétamol).
• BLÉ : un grain de blé dans la tige de la bouture maintenu par un brin de raphia : le blé en germant dégage des hormones.

• Professionnels locaux de la restauration et de l’alimentaire, sachez que nous pouvons vous fournir en aromates sains, frais ou secs.
-——————————————————————————
Vous aimez vous balader dans les beaux jardins?
Cliquez ici et Découvrez Jardinez.com
Le Guide des parcs et jardins de France et Portail du jardin et du paysage.