LILAS (J)

Lilas Fleur

Retour à la liste des plantes

LILAS
Syringa vulgaris

Noms vernaculaires : Lilas commun, Lilas français…
• Anglais : Lilac…

Présentation
Famille : Oléacées
• On lui attribue une étymologie espagnole : lilac, et une autre persanne : lilâk, cette dernière rappelant son origine d’Asie mineure. Introduit en Europe au milieu du XVIe siècle cet arbrisseau, qui peut tout de même atteindre ± 5 m. de haut, a des feuilles simples, cordées, et opposées. Ses fleurs odorantes se réunissent en thyrses terminaux. Elles peuvent être simples ou doubles, de couleur blanche à mauve, jusqu’à pourpre et ne durent qu’une quinzaine de jours. La floraison à lieu d’avril à mai et ses fleurs s’épanouissent sur le bois d’un an. Le Lilas à largement pris demeure dans nos jardins et ne manque pas de nous ravir par ses effluves printanières.

Habitat
• Rustique, il aime les terres plutôt fraîches, ensoleillées.
• Vous ne manquerez pas de supprimer les « gourmands » qui jaillissent à sa base et épuisent la plante.

Multiplication
• Par bouturage…

Bestioles
• Attention aux papillons de nuit et aux cochenilles.

Phytothérapie
• Propriétés : fébrifuge, hypotenseur…
• Constituants : syringine (poison à forte dose : dans l’écorce)…
• Les avis diffèrent sur les qualités phytothérapiques du Lilas. Certains lui accordent des vertus propres à soulager les fièvres de la malaria, en infusion de feuilles fraîches, ou en décoction de fruits.
• On connait un onguent anti-rhumatismal utilisé en Russie. 100 g. de fleurs fraîches pour 1/2 l. d’huile d’olive. Faire macérer ± 15 jours dans un bocal en verre fermé avec du papier tenu par un élastique et exposé au soleil. Filtrez et pressez. Utilisez 2 fois/jour en friction sur les endroits douloureux.

Anecdote
• C’est le nom d’une des stations du métro parisien, la Porte des Lilas.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.