LYSIMAQUE vulgaire (J)

Lysimaque vulgaire Inflorescence

Retour à la liste des plantes

LYSIMAQUE vulgaire
Lysimachia vulgaris

Noms vernaculaires : Casse-bosse, Chasse-bosse, Chasse querelle des anglais, Corneille, Grande lysimaque, Herbe aux corneilles, Lis des teinturiers, Lysimaque commune, Pêcher des prés, Souci d’eau…

• Anglais : Common loosetrife, Loosetrife, Yellow loosetrife…

Présentation
Famille : Primulacées
• Originaire d’Asie occidentale, la Lysimaque est une jolie plante vivace au port érigé pouvant atteindre ± 1 m de haut. Les feuilles opposées ou verticillées, ovales et lancéolées sont rangées le long d’une tige droite. Les fleurs jaunes de 1 à 2 cm se réunissent en pannicules terminales. Elles sont présentes en début d’été. la racine est un rhizome.

Habitat
• Apprécie les sols riches et humides, soleil ou mi-ombre, acides ou calcaires.
• Elle résiste au gel jusque ± -15°
• Elle peut devenir envahissante.

Cueillette
• Les fleurs peuvent être utilisées pour décorer les salades.
• Les feuilles peuvent être consommées crues ou cuites.
• On obtient un colorant jaune à partir des fleurs et un brun avec les rhizomes.
• Récolter en juillet et sécher.

Multiplication
• Par semis au printemps ou à l’automne sous châssis
• Par division au printemps ou à l’automne.

Phytothérapie
• Propriétés : astringente, émolliente, expectorante, fébrifuge, vulnéraire (feuilles)…
• Constituants : …
• La Lysimaque repousse les moustiques et les mouches. Il était autrefois brûlé dans les maisons afin d’éliminer ces insectes.
• Peut être utilisée en interne ou en externe. Utile dans le contrôle des saignements de la bouche, du nez et de blessures.
• Peut être utilisée en rince-bouche pour le traitement des gencives et des ulcères buccaux.

Anecdote
• Lysimaque aurait été un médecin grec de l’antiquité.