MAUVE (J/H)

Mauve Fleur

Retour à la liste des plantes

MAUVE
Malva silvestris

Noms vernaculaires : Grande mauve, Mauve suvage, Fausse guimauve, Herbe à fromage, Fromageon…
• Anglais : Common Mallow…

Présentation
Famille : Malvacées
• La Mauve est une plante bisannuelle à vivace assez commune des terrains vagues. On la rencontre en Europe mais aussi en Afrique et en Asie. On l’aperçoit de loin avec ses fleurs à cinq pétales de couleur pourpre plus ou moins claire, veinés de foncé et échancrés à leur extrémité. Les fleurs sont généralement réparties en grappes lâches le long de la tige, ou solitaires. Les feuilles, lobées, sont recouvertes de poils rudes. La tige, difficilement dressée, parfois couchée, est également velue.

Habitat
• Herbe sacrée chez les Grecs, la Mauve est aujourd’hui réduite à pousser le long des routes et des chemins. Commune en Europe elle apprécie les sols azotés.

Multiplication
• Par semis en place au printemps.

Phytothérapie
• Propriétés : calmante, émoliente, laxative…
• Constituants : anthocyane, mucilage, tanin, vitamine C…
• Les fleurs de Mauve se récoltent avant leur plein épanouissement et se font sécher à l’ombre.
• L’infusion (feuilles et fleurs, 20 g. pour 1 litre) est efficace contre toux, bronchite, constipation, inflammation des voies urinaires.
• Bain de bouche et gargarisme en cas d’inflammation de la bouche.
• L’infusion (feuilles et fleurs, 10 g. pour 20 cl) est laxative.
• Mal de dents ou des gencives, chiquez des fleurs amollies à l’eau chaude.
• Contre les piqûres d’abeille ou de guêpe, faites un emplâtre de feuilles fraîches pilées et mêlées à de l’huile d’olive.
• En application externe contre les éruptions cutanées.
• Réputée depuis fort longtemps, les Romains utilisaient la Mauve en infusion pour se remettre de leurs orgies. Si la science ne lui reconnaît pas aujourd’hui de grandes vertus, elle continue cependant d’avoir ses adeptes en médecine familiale.

Anecdote
• Ne confondez pas la Mauve et la Mauvette. Ce terme est attribué à deux autres plantes : l’Orchis brûlé et le Géranium à tête ronde.
• Pythagore considérait que la Mauve réduisait les pulsions sexuelles et Pline la nommait « Malacho », tiré du grec malachi, adoucir.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.