MOLENE bouillon blanc (H)

Molène bouillon blanc Inflorescence

Retour à la liste des plantes

MOLENE bouillon blanc
Verbascum thapsus

Noms vernaculaires : Bonhomme, Bouillon ailé, Blanc de mai, Cierge de Notre-Dame, Grand chandelier, Herbe à bonhomme, Herbe de St. Pierre, Molène, Queue de loup…
• Anglais : Great Mullein, Common Mullein

Présentation
Famille : Scrofulariacées
• Le Bouillon-blanc est une plante bisannuelle qui peut s’élever jusqu’à une hauteur de 2 mètres, et ce sans ramification, d’où son surnom de Cierge de Notre-Dame. Ses grandes feuilles épaisses, alternes, au limbe en général simple, sont recouvertes de poils laineux et possèdent un long pétiole décurrent. Son inflorescence est un épi très dense de fleurs jaunes gamopétales, dépourvues de nectar mais à l’odeur agréable, soulignées de bractées aiguës. Le genre Molène comprend environ deux cent cinquante espèces, dont une douzaine pousse en Europe.

Habitat
• Considéré par certains comme une mauvaise herbe, le Bouillon-blanc s’est vu repousser vers les endroits incultes tels que remblais et décombres.

Cueillette
• Les grands épis du Bouillon-blanc se dressent et se couvrent de fleurs jaunes tout au long de l’été. Récoltez-les au fur et à mesure de la floraison et faites les sécher rapidement à l’ombre.
• Evitez de détruire celui que l’on nomme parfois Herbe à bonhomme. Il n’est plus très fréquent.

Bestioles
• Visiteurs : Bourdon terrestre… (Voir Photos)

Phytothérapie
• Propriétés : adoucissante, anti-asthmatique, calmante (voire narcotique), diurétique, fébrifuge, sudorifique…
• Constituants : glucose…
• Prenez soin de bien filtrer l’infusion ou la décoction, car les petits poils qui recouvrent la plante pourraient irriter la gorge.
• L’infusion (3 g. de fleurs sèches pour 1 tasse, 3 ou 4 fois par jour) est recommandée contre les bronchites, rhumes, toux sèche.
• Une décoction ( 30 g. de fleurs et feuilles pour 1 l. d’eau bouillante. Bouillir ±4 mn.) sera prise en gargarisme pour lutter contre les maux de gorge, enrouement, etc.
• Les feuilles fraîches, bouillies dans du lait (± 5 mn) sont préconisées en cataplasmes pour soulager rapidement les hémorroïdes, engelures, panaris.
• Les feuilles séchées peuvent être fumées pour soulager l’asthme.

Anecdote
• Autrefois, les anciens utilisaient le duvet cotonneux des feuilles du Bouillon-blanc pour confectionner les mèches de leurs lampes à huile.