MOUTARDE chinoise (J)

Moutarde chinoise

MOUTARDE chinoise
Brassica juncea

Noms vernaculaires : Chou faux jonc, Moutarde brune, Moutarde de Sarepta, Moutarde tubéreuse, Moutarde indienne…
• Anglais : chinese mustard, gai choi, indian mustard, leaf mustard, black nuis tard…
• Allemand : Sareptasenf, indischer Senf…
• Espagnol : mostaza hindu…
• Italien : senape di China…

Présentation
Famille : brassicacée
• Cette plante annuelle à bisannuelle serait originaire d’Asie centrale et d’Asie. Elle présente de grandes et larges feuilles plissées, rouge-violet, pouvant atteindre ± 40 cm. Les petites fleurs jaunes se réunissent en grappes terminales qui se transforment en siliques contenant des petites graines rondes.

Habitat
• Plutôt rustique elle apprécie la mi-ombre ou le soleil
• Sol frais et humus
• Supporte jusque -5°

Cueillette
• Les jeunes feuilles ont une saveur piquante. On les consomme crues dans les salades ou cuites comme les épinards après avoir enlevé les côtes centrales.
• Vous pouvez récolter les graines (ramassez dans leur silique avant qu’elle s’ouvre) et les sécher afin de les utiliser en condiment.

Multiplication
• Par semis en place en Mars/Avril à ± 5 mm de profondeur.
• Par semis en septembre pour une récolte automnale.
• La levée se fait en 5/8 jours et la croissance est rapide

Phytothérapie
• Propriétés : …
• Constituants : sinigrine…

Anecdote
• Elle entre dans la composition de la moutarde de Dijon.
• Au Japon, c’est à la confection de la moutarde “Karashi” qu’elle participe.