MUGUET (J)

Muguet Fl02

Retour à la liste des plantes

MUGUET
Convallaria maialis

Noms vernaculaires : Clochettes des bois, Gazon du parnasse, Grillet, Lis de mai, Lis des vallées…
• Anglais : Lily of the valley

Présentation
Famille : Liliacées
• Son nom lui vient du vieux français “muguette” = muscade, en raison du réputé parfum exhalé par ses clochettes. On les offre, symbole de vœux de bonheur, à chaque début du mois de mai. Cette jolie petite plante est connue et appréciée de tous bien qu’elle soit toxique dans toutes ses parties. Haute d’une vingtaine de centimètres, sa racine est un rhizome d’où sortent deux feuilles à long pétiole, à limbe simple et à nervures parallèles. La hampe florale, toujours unique, est décorée d’une grappe unilatérale de petites fleurs en clochettes parfumées qui se transformeront en baies rouges qu’il ne faut surtout pas consommer.
• En 1884, le 4e congrès des Trade Unions de Chicago (USA) décide que le 1er mai 1886 serait la journée du travail et qu’elle serait de 8 heures travaillées. En 1889, le congrès international socialiste de Paris fait du 1er mai la journée des revendications des travailleurs. La revendication principale est la journée de 8 heures travaillées. En 1890, c’est l’internationalisation du mouvement. L’URSS ne se joint pas à cette internationalisation. En 1890, les manifestants portent un triangle rouge (pointe en bas). Le rouge symbolisant le socialisme, le triangle symbolisant les trois huit de la journée : 8 h. de travail, 8 h. de sommeil, 8 h. de loisirs. En 1900, ce triangle sera remplacé par des fleurs d’églantier (les socialistes seront surnommés les «églantinards». L’Eglantier sera plus tard confondu avec le Muguet, symbole du bonheur. (On peut noter que le triangle rouge sera repris par les nazis pour désigner les communistes, le triangle rose pour les homosexuels, le double triangle jaune pour les juifs.)

Habitat
• Assez commun dans les sous-bois d’Europe, le très recherché Muguet de mai se rencontre souvent en groupes. On peut le découvrir jusqu’à plus de 1.500 mètres d’altitude.

Cueillette
• C’est bien sûr au printemps que le Muguet nous propose ses délicates clochettes parfumées. Mais évitez de porter à votre bouche le brin qu’on vous offre ou de respirer trop longtemps son doux parfum car ils peuvent causer des malaises cardiaques

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique, cardiotonique, diurétique, émétique, purgatif…
• Constituants : hétrosides, glucoside (convallatoxine), saponosides…
• Les fleurs étaient autrefois utilisées en médecine contre la goutte, la paralysie, les inflammations oculaires.
• Toutes les parties sont dites vénéneuses mais la science l’utilise pour renforcer et régulariser le cœur.
• Les anciens préparaient déjà une infusion de fleurs dans le même but (1 à 2 g. de fleurs sèches pour 100g. d’eau bouillante) à sucrer fortement au miel car c’est très amer, 1 tasse/jour entre les repas pour lutter contre les troubles cardiaques (palpitations)
• On peut faire sécher les fleurs à l’ombre, les réduire en poudre à priser, pour calmer des douleurs de tête, des vertiges, spécifiques à certains problèmes du cerveau. Ce remède fait beaucoup «couler» le nez.
• Autrefois on en faisait “l’eau d’or”, un remède obtenu par distillation et soulageant l’arythmie cardiaque.

Anecdote
• Une légende raconte qu’un dragon vint déranger la méditation de Saint Léonard. Pendant le combat, chaque goutte de sang du saint homme donna naissance à un pied de Muguet.