MUSCARI botryoides (H)

Muscari botryoïdes Inflorescence

Retour à la liste des plantes

MUSCARI botryoïdes
Muscari botryoides

Nom vernaculaire : Muscari faux botryde…

Présentation
Famille : Liliacées
• Du grec “botrus” : “grappe”, le Muscari botryoïdes est une jolie petite plante qui diffère du Muscari à grappe, avec lequel elle a d’ailleurs beaucoup de rapports, par ses feuilles plus larges et plus droites, par ses fleurs plus écartées et par la forme presque sphérique de sa corolle. Son bulbe est de la grosseur d’une petite noix et il émet un faisceau de quatre feuilles dressées, fermes, linéaires, larges d’environ un centimètre et striées sur le dos. Entre ses feuilles s’élèvent une ou deux hampes droites, marquées de points rouge-brun. Les fleurs gamopétales forment une grappe d’environ cinq centimètres. La corolle, en forme de grelot est bleu vif avec, au bord de son ouverture, six petites dents blanches renversées vers l’extérieur.

Habitat
• Le Muscari botryoïdes se rencontre, bien que trop rarement, sur les sols argileux ou calcaires des forêts claires.
• Il se ressème facilement par lui-même.

Cueillette
• Rare et protégé, le Muscari botryoïdes ne doit pas être détruit. Inodore, il nous présente ses petites clochettes bleu-vif dans les mois d’avril et mai.

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique…
• Constituants :…?
• Les bulbes des Muscaris ont été employés comme antispasmodique.

Anecdote
• La cité phénicienne de Botrys, était un repaire de pirates. Construite vers 900 av. J.-C. elle fut définitivement ruinée par un tremblement de terre.