MYRTE (J/S)

Myrte Fleur

Retour à la liste des plantes

MYRTE
Myrtus communis

Noms vernaculaires : Herbe du lagui, Herbe du lapin, Myrte commune…
• Anglais : Common Myrtle, Greek myrtle, Myrtle, Sweet myrtle, True myrtle…
• Allemand : Brautmyrte, Brautmyrte, Gemeine, Gewöhnliche Myrte, Myrte…
• Grec : Mirtia…
• Italien : Mirtella, Mirto, Mortella, Mortine…

Présentation
Famille : myrtacées
• Ce bel arbuste fréquente le pourtour méditerranéen et les anciens en connaissaient dejà les vertus. Il ne dépasse guère ± 2 à 3 m de haut avec une croissance plutôt lente, mais il fait le ravissement de tous par ses jolies petites fleurs odorantes. Les feuilles sont persistantes, rigides et pointues. Froissées elles sentent l’encens. Les fleurs sont blanches et agréablement parfumées. les fruits sont des baies bleu-noir.

Habitat
• Pourtour méditerranéen
• Le Myrte apprécie un bon drainage, même dans un sol sec et calcaire. Et du soleil !!
• Il résiste au froid jusque ± -10° mais il est bon de le protéger des hivers rigoureux.

Cueillette
• La floraison à lieu en début d’été.
• Récoltez les feuilles tout au long de l’été et les fruits dès qu’ils seront bien foncés et tendre au toucher.
• On peut faire des paniers avec les branches.
• Les feuilles et les baies sont de bons aromâtes pour les pâtés, les viandes et le gibier.
• Les baies étaient utilisées comme poivre au temps de la Rome antique.
• Les baies peuvent se faire sécher et moudre afin de servir d’aromate.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, astringent, balsamique, stimulant, vulnéraire…
• Constituants : résines, tanin, principe amer, …

Bestioles
• Pas d’ennemi particulier.

Anecdote
• Le Myrtéi est une liqueur grecque à base de Myrte. On trouve également une excellente liqueur de Myrte en Corse.
• Le Myrte est symbole de Vénus, déesse de l’amour.