NOISETIER (J)

Noisetier Fruit

Retour à la liste des plantes

NOISETIER
Corylus avellana

Noms vernaculaires : Avelinier, Coudre, Coudrier…
• Anglais : Hazel-tree, Filbert, …

Présentation
Hauteur = ± 5 m.
Durée de vie : ± 70 ans
• Famille : bétulacées
• Le “Corylus” doit son nom aux bractées en forme de casque qui enveloppent le fruit. C’est un arbuste anémophile qui pousse en touffe en émettant de nombreux rejets. Les feuilles sont alternes, de ± 12 cm de longueur, en forme de cœur et à bords doublement dentés. Elles sont couvertes d’un léger duvet sur la surface inférieure. Les fleurs, monoïques, sont réparties en mâles qui se forment en début d’été et s’épanouissent au printemps avant la naissance des feuilles. Ces “mâles” se réunissent en “chatons” sessiles de ± 10 cm de long, qui pendent par 2 à 4 sur les rameaux courts. Les fleurs femelles, qui apparaissent en hiver, sont réunies par groupes de 2 à 5, sont entourées d’une bractée et de deux pré-feuilles qui se transformeront en cupule, puis en fruit à péricarpe dur renfermant la graine. Ses fruits se répartissent en deux catégories : pour le coudrier, on les nomme «avelines» et ils sont allongés. Pour le noisetier, les fruits, nommés «noisettes» sont plus ronds.

Habitat
• On trouve le Noisetier un peu partout en Europe jusqu’au Caucase, et en Asie mineure jusque ± 1.500 m. d’altitude.
• De la plaine jusqu’à la moyenne montagne, il habite les haies et bords de chemins. Il apprécie la compagnie des chênes.
• Le Noisetier n’aime pas les marécages.

Utilisation
• Il est cultivé pour ses fruits oléagineux, les noisettes, dont on tire une huile.
• Son bois est souple, léger, mais solide. On l’utilise pour le cerclage des tonneaux et la réalisation de cannes et les copeaux sont utilisés dans la fabrication du vinaigre.

Phytothérapie
• Propriétés : cicatrisant et vaso-constricteur (feuilles), cicatrisant et fébrifuge (écorce), amaigrissant, sudorifique (châtons), amaigrissant, dépuratif, astringent, dépuratif, …
• Constituants : tanin, flavonoïdes…
• A utiliser en infusion… ou en cataplasme (cicatrisation)

Anecdotes
• Le Noisetier était très cultivé dans la province d’Avelino (Italie) qui lui a donné son nom d’avelinier.
• Les baguettes magiques sont très souvent de Noisetier, et bien sûr, une branche de Coudrier peut-être utilisée pour percevoir les résonances magnétiques du sol. Cela permet de découvrir les passages d’eau souterraine (sourcier), mais aussi les mines de métaux.
• Le Noisetier est le symbole de la patience dans le développement mystique.
• Le «caducée», symbole de médecine associé au dieu Mercure, est constitué de deux serpents s’enroulant autour d’une baguette de Noisetier.
• Dans la tradition nordique, le Noisetier est dédié à Thor, dieu de la fertilité.
• C’est dans le bois de Noisetier que les Celtes gravaient leurs lettres magiques