ORANGER des osages (J/S)

Oranger des osages

Retour à la liste des plantes

ORANGER des osages
Maclura pomifera

Noms vernaculaires : Bois d’arc, Maclure…
• Anglais : Hedge-apple, Bodark…

Présentation
Famille : Moracées
• Hauteur = ± 15 à 20 m.
• On en compte une douzaine d’espèces. C’est un arbre dioïque (l’arbre est mâle ou femelle) à port arrondi et branches épineuses. Il sécrète un latex qui peut provoquer des problèmes cutanés. Son écorce contient un colorant jaune orangé (morine). Les feuilles, caduques, sont alternes, simples, à bord ondulé qui deviennent jaune en automne avec un apex effilé. Les minuscules fleurs jaunes ne dépassent pas les ± 2 cm et n’apparaissent pas avant la dizaine d’année de l’arbre. Les graines sont plates, de ± 1 cm de long. L’arbre femelle offre un fruit, de la taille d’une grosse orange de ± 10 cm de diamètre, non comestible, qui est un amalgame de drupes. Il est de couleur orange à maturité, en automne, qui n’est pas comestible.

Habitat
• Originaire d’Amérique du Nord (Texas, Oklahoma…)
• Il apprécie les endroits à sol plutôt sec et ensoleillé.
• Rustique, il supporte le froid jusque – 15°.
• Introduit en Europe en 1823 par Victor Leroy, botaniste amateur.
• C’est un superbe arbre ornemental.

Multiplication
• C’est le vent qui s’occupe de la pollinisation.
• Par semis au printemps.
• Par bouturage en fin d’été.

Phytothérapie
• Constituants : morine…
• Son bois est jaune et très dur. Imputrescible, il peut être utilisé pour les barrières et les traverses de chemin de fer.
• Les indiens Osages utilisaient l’écorce pour faire une teinture jaune pour le cuir, le latex (donné comme toxique) pour colorer le visage, le bois pour confectionner leurs arcs.. Les Osages sont les représentants d’une tribu indienne Sioux d’Amérique vivant près de la rivière du même nom.

Anecdote
• Maclura est le nom d’un géologue américain (W. Maclure) du début du XIXe siècle.
• Dans la famille des moracées, on compte le Mûrier, l’arbre du ver à soie.
• En 1934, dans les Grandes Plaines, 30 000 km de haies ont été plantées (soit 220 millions d’arbres) afin de lutter contre les tempêtes de poussière.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.