ORCHIS pyramidal (H)

Orchis pyramidal Inflorescence

Retour à la liste des plantes

ORCHIS pyramidal
Anacamptis pyramidalis

Noms vernaculaires : Anacamptis en pyramide…
• Anglais : Pyramidal Orchid…

Présentation
Famille : Orchidacées
• Il peut atteindre ± 50 cm de haut. Les feuilles de la base sont lancéolées, linéaires et dressées. D’autres petites feuilles caulinaires s’étagent sur la tige. D’avril à juillet, les petites fleurs, colorées de rose clair à pourpre, se serrent en épi terminal plus ou moins pyramidal d’où son nom. Le labelle est trilobé et la fleur portent à l’arrière un éperon filiforme. Le système racinaire est composé de deux bulbes globuleux, d’où son patronyme d’Orchis, du grec orkhis, testicule.

Habitat
• Vous le rencontrerez dans les paries sèches ensoleillées, sur sols calcaires, jusque ± 2000 m d’altitude.
• Cet Orchis n’est pas particulièrement menacé, mais ce n’est pas une raison pour en détruire les bulbes lors d’une cueillette éventuelle.

Multiplication
• Il se multiplie de lui-même.

Biodynamie
• Il est écrit que les orchidées auraient besoin du champignon Rhizoctonia pour germer.

Bestioles
• L’Orchis n’a pas de nectar mais quelques papillons à longue trompe se chargent de la fécondation.

Anecdote
• On compte ± 160 espèces d’Orchidées en France métropolitaine.