PLANTAIN lancéolé (H)

Plantain lancéolé Feuille

Retour à la liste des plantes

PLANTAIN lancéolé
Verbascum thapsus

Noms vernaculaires : Petit plantain, Plantain étroit, Plantain femelle, Herbe aux cinq coutures, Herbe au charpentier, Oreille de lièvre…
• Anglais : Ribwort plantain…
• Allemand: Wegerich…
• Italien: Piantaggine…

Présentation
Famille : Plantaginacées
• Non, le Plantain n’est certes pas une mauvaise herbe, du moins pour ceux qui le reconnaissent, et vous ne manquerez pas de le découvrir dans votre jardin. Son nom de Plantago signifierait « Plante qui agit » par référence à ses vertus. Tous les plantains ont ces mêmes vertus, même si le major est le plus employé en pharmacopée. Le lanceolata présente des feuilles lancéolées disposées en rosette basale et à nervures bien marquées. C’est au sommet d’une longue hampe, pouvant atteindre ± 50 cm de haut, que les fleurs blanches se rangent en épi terminal. La floraison a lieu de mai à novembre. Le fruit est une capsule. La racine est fasciculée.

Habitat
• On trouve le Plantain lancéolé sur les pelouses bien drainées, les terrains incultes…

Multiplication
• Par division de la touffe.

Bestioles
• Laissez les petits oiseaux récolter les minuscules graines du Plantain !!
• La chenille du papillon Mélitée du mélampyre se délecte du Plantain lancéolé.

Phytothérapie
• Propriétés : adoucissant, analgésique, antimicrobien, antivenimeux, astringent, anti-inflamatoire, anti-tussif, béchique, calmant, dépuratif, diurétique, émollient, expectorant, laxatif, sédatif…
• Constituants : glycosides d’irridoïdes, mucilages, tanins…
• Le jus des feuilles est a employer pour effacer la douleur des piqûres d’insecte et d’ortie.
• Le pollen de la plante peu provoquer le « rhume des foins » (de mai à juillet).
• Les feuilles fraîches peuvent être utilisées en cataplasme pour stopper les saignements et aider à la cicatrisation.
• Les feuilles sèches, en tisane, aident à lutter contre les conjonctivites, les problèmes digestifs et pour désinfecter les voies respiratoires. 1 grosse c.a.c dans 1/4 de l. d’eau bouillante.
• Sirop de plantain : Lavez 4 grosses poignées de feuilles de plantain et passez les à la moulinette. Ajoutez un peu d’eau, 300 g. de sucre et 250 g. de miel. Faites mijoter à feux doux en touillant régulièrement jusqu’à obtenir un liquide épais. Mettez encore chaud dans un récipient en verre bien fermé et conserver au réfrigérateur. 1 à 2 c.a.s dans du thé chaud, plusieurs fois par jour.
• Les graines seraient recommandées pour lutter contre la formation de calculs (8 g. par jour)
• Il est recommandé de prendre l’habitude quotidienne de mâcher des tiges crues de plantain.
• Les jeunes pousses peuvent être consommées en salade ou ajoutées aux soupes.

Anecdote
• Son nom vernaculaire de « Herbe aux cinq coutures » lui viendrait d’une vieille légende bretonne.
• Le nom de Plantain est attribué à une espèce hybride de banane (Musa paradisiaca).

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.