PRIMEVERE officinale (H)

Primevere officinale

Retour à la liste des plantes

PRIMEVERE officinale
Primula veris

Noms vernaculaires : Coucou, Clef de St. Pierre, Coqueluchon, Herbe à la paralysie, Herbe de ST. Paul, Fleur de printemps, Oreille d’ours, Primerolle, Brairette…
• Anglais : Cowslip

Présentation
Famille : Primulacées
• La Primevère, plus communément appelée Coucou, est une des premières à nous annoncer le printemps en parsemant nos prairies et bords de routes de ses fleurs jaune vif. Plante vivace, elle dresse fièrement sa hampe florale 5 à 10 centimètres au-dessus de ses feuilles en rosette, vertes dessus et grisâtres dessous. Elles sont fortement ridées, gaufrées, un peu velues au-dessous. Les fleurs de la Primevère arborent un beau jaune doré. Elles se réunissent en ombelle terminale. La corolle est gamopétale, terminée par cinq lobes tachés d’orangé à la base. Malgré son faible parfum, mais toutefois agréable, on pourra faire une excellente infusion de ses fleurs séchées et de savoureux bonbons en les enveloppant de sucre.

Habitat
• C’est bien sûr au bord des routes que vous avez souvent remarqué les ombelles jaune d’or. Mais on peut aussi les apercevoir dans les claires forêts et les prairies tranquilles.

Cueillette
• De belles promenades printanières seront autant d’occasions pour réaliser de gros bouquets de Primevères. Attention, il est interdit de ramasser ou de détruire la partie souterraine de la plante.
• Ne laisser pas une Primevère longtemps sur votre peau, elle peut provoquer de légères allergies chez certains.

Cuisine
• Vous pourrez satisfaire les gourmands en préparant des fleurs de coucou enrobées de sucre;
• Les fleurs séchées vous offrirons un excellent thé aromatisé et excitant.
• L’infusion de fleurs fraîches ou sèches (30 g. pour 1 l. d’eau bouillante, infusée 15 mn.) est conseillée pour lutter contre les migraines, vertiges, constipation, insomnie, angoisses…
• On se servait de la racine, un peu anisée, pour améliorer le bouquet des vins et le parfum de la bière.

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique, calmante, diurétique, expectorante, fébrifuge…
• Constituants : enzymes, pigment flavonique, vitamine C…

Anecdote
• Son surnom de Coucou, la Primevère le doit à l’oiseau grimpeur du même nom, qui commence à chanter au moment où débute sa floraison.
• Le terme de Coucou est également à rapprocher du malheureux «cocu» dont la couleur populaire est le jaune, comme la plante.