RHUBARBE de Chine

Rhubarbe de Chine

Retour à la liste des plantes

RHUBARBE de Chine
Rheum officinale, Rheum palmatum

Noms vernaculaires : Rhubarbe palmée, Variyattu, Tursak, Rhubarbe de Perse, Rheuchini, Archu, Rhubarbe chinoise, Rhubarbe de Turquie, Rhubarbe indienne…
• Anglais : Rhubarb…
• Chinois : Da-Huang…

Présentation
Famille : Chénopodiacées
• C’est une plante vivace originaire d’Asie utilisée en médecine chinoise depuis + de 4.000 ans. Après avoir été cachée sous terre tout l’hiver, c’est au printemps qu’au départ de ses courts rhizomes souterrains elle développe ses grandes feuilles triangulaires qui peuvent atteindre jusque ± 70 cm de large sur de très longs pétioles. Réparties en rosette basale, celles-ci sont portées par de solides pétioles. La floraison a lieu en été. Les petites fleurs rose foncé se réunissent alors en grappes lâches sur une hampe qui peut atteindre ± 2m de haut.

Habitat
• Elle préfère les sols profonds et riche et apprécie le soleil et l’humidité.
• Commune en Himalaya, on peut la trouver jusque ± 2.500 m d’altitude.
• Arrosez sans compter la première année afin d’aider à l’enracinement. N’hésitez pas à pailler et à fumer au printemps.

Multiplication
• Par division au printemps.

Phytothérapie
• Propriétés : Astringent, laxatif, stomachique,…
• Constituants : antraquinones, flavonoïdes, hydroxyanthracènes, rhéine, tanins…
• À n’utiliser qu’avec précaution en cas de constipation, son pouvoir laxatif est très puissant. Elle est déconseillée pour les enfants de moins de 12 ans.
• En Chine, elle est utilisée contre l’hypotension mais aussi pour soulager des douleurs dentaires et réguler les menstruations.
• À petites doses, elle fait un effet positif sur le foie, mais à grandes doses elle a un effet purgatif.
• Déconseillée aux femmes enceintes.
• Les feuilles sont toxiques.
• On utilise les rhizomes, séchés au soleil et réduits en poudre.

Anecdote
• Ne pas confondre avec notre Rhubarbe, Rheum rhaponticum (Voir fiche), dont nous faisons des tartes et des confitures.
• Elle est cultivée en Chine, au Tibet, Turquie, Russie…

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.