RHUBARBE (J)

Rhubarbe

Retour à la liste des plantes

RHUBARBE
_Rheum officinale _

Nom vernaculaire : Rhubarbe officinale…
• Anglais : Rhubarb…
• Allemand : Rhabarber…
• Italien : Rabarbaro…

Présentation
Famille : Polygonacée
• Si la légende dit que c’est Marco Polo qui nous a ramené la Rhubarbe de Chine, ce n’est que vers le XVIIIe siècle que l’on commença à la consommer après l’avoir longtemps considéré comme plante ornementale. Elle fait pourtant partie, et depuis des lustres, de la pharmacopée chinoise.
• Après avoir été cachée sous terre tout l’hiver, c’est au printemps qu’au départ de ses courts rhizomes souterrains elle développe ses grandes feuilles. Réparties en rosette basale, celles-ci sont portées par de solides pétioles qui font le ravissement gourmand des amateurs de tarte à la Rhubarbe ou de confiture. De couleur vert à rouge, ils peuvent atteindre ± 70 cm de long pour ± 5 cm de diamètre. La plante entière peut atteindre ± 1,5 m de haut. La floraison a lieu en été. Les petites fleurs se réunissant alors en grappes lâches.

Habitat
• On trouve la Rhubarbe un peu partout en Europe et en Asie
• Elle préfère les sols profonds et riche et apprécie le soleil et l’humidité.
• Prévoyez de lui laisser une large part dans votre potager car elle peut s’épanouir sur ± 2 m de large.

Cueillette
• Un bon pied de rhubarbe peut durer jusque 100 ans d’âge, mais c’est pendant les dix premières années que vous en obtiendrez les meilleures récoltes.
• Attention, le limbe des feuilles est toxique. N’utilisez que les pétioles.

Bestioles
Utilisez les feuilles en décoction pour lutter contre les pucerons.

Multiplication
• Par division des touffes en tout début de printemps. Coupez des tronçons de rhizome portant 3 bourgeons que vous enterrerez à peine.
• Semis au printemps

Phytothérapie
• Propriétés : antianémique, laxatif, purgatif, stomachique, tonique,
• Constituants : antraquinones, flavonoïdes, glucosides, phophore, potassium, rhéine, tanins, vitamine B et C …
• On utilise la racine séchée, en tisane.
• Contre-indiquée en usage interne en cas de grossesse ou d’allaitement.
• A utiliser en usage interne, sur une courte période, en cas de constipation.
• A utiliser en usage externe contre les aphtes.