RICIN (J)

Ricin Fruit

Retour à la liste des plantes

RICIN
Ricinus communis

Noms vernaculaires : Grand Ricin, Palma-christi, Ricin commun, Carapates…

Présentation
Famille : Euphorbacées
• Originaire de l’Inde, cette plante, chez nous annuelle, peut atteindre 2 à 3 m. de haut. La tige rougeâtre est robuste et ramifiée au sommet. Les grandes feuilles palmées se divisent en 5 à 11 lobes. Elles sont alternes, longuement pétiolées et inégalement dentées. Le Ricin peut être dioïque, ou les mâles et les femelles réunis sur en même épis, ou encore les fleurs mâles et femelles peuvent être en épis séparés sur le même pied. Le fruits est une grosse capsule hérissée de pointes. Mûr il est déhiscent. A l’intérieur de ses trois coques se trouvent de belles et grosses graines luisantes et marbrées.

Habitat
• Offrez-lui une bonne terre et une exposition ensoleillée.

Multiplication
• Très aisés à multiplier. Semez en pot d’avril à mai et repiquez en juin. Pendant l’été arrosez copieusement.

Phytothérapie
• Propriétés : cicatrisant, purgatif…
• Constituants : lipides, protides, toxalbumine (ricine)…
• L’huile peut être utilisée comme purgatif mêlée à du lait sucré.
• ATTENTION : Ne pas consommer les graines. 3 graines ingérées par un enfant peuvent le tuer. Il en faudra une vingtaine pour un adulte.
• Ce sont les graines du Ricin qui renferment 50% d’huile. Cette huile est donnée comme la plus dense des huiles végétales.
• L’extraction de l’huile se fera par pression à froid des graines décortiquées.

Anecdote
• Le nom de Ricin lui a été donné pour la ressemblance de ces graines avec une tique qui porte ce nom.
• Dans les pays chauds, le Ricin peut vivre plusieurs années et se développer à la façon d’un arbre jusque 10 m. de haut.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.