ROBINIER (J)

Robinier faux acacia Fl

Retour à la liste des plantes

ROBINIER
Robinia pseudoacacia

Noms vernaculaires : Acacia, Acacia blanc, Faux Acacia…

Présentation
Famille : Papilionacées
• Hauteur = ± 25 m
• Durée de vie : ± 100 ans

• Originaire de l’Est de l’Amérique du Nord, le Robinier est un arbre à cime plutôt étalée et à écorce brun-gris creusée de profonds sillons. La racine est pivotante. Les feuilles, alternes, imparipennées à folioles (de 9 à 25) pétiolées, sont ovales et de couleur vert-bleu sur le dessus et gris-vert pâle au dessous. L’arbre porte des stipules épineuses de ± 2 cm. Les fleurs se réunissent, par 15 à 25, en grappes pendantes. Ces fleurs ressemblent à celles du Genêt à balai. Pédonculées, elles sont odorantes, de couleur blanche et riches en nectar. L’étendard est à limbe arrondi, taché au milieu de vert jaune. Elles donnent naissance à des gousses de ± 10 cm de long, brun-rouge, persistantes, qui peuvent contenir jusque 10 graines réniformes.

Habitat
• Originaire d’Amérique du Nord il est maintenant naturalisé un peu partout en Europe mais aussi en Asie et jusqu’en Nouvelle-Zélande.
• Il apprécie les endroits chauds et humides, jusque ± 1000 m. d’altitude.
• Il apprécie la lumière et se développe sur tous les sols.
• Ses racines contiennent des bactéries fixatrices d’azote et le Robinier contribue à l’amélioration des sols, aussi est-il utilisé comme pionnier pour le reboisement, mais aussi au maintient des talus et remblais.
• Le Robinier est sensible au gel et au vent qui brise facilement ses branches.

Cueillette
• Vous pourrez admirer les belles fleurs du Robinier de mai à juillet.

Jardinage
• Le Robinier fructifie rapidement, vers l’âge de 10/15 ans.
• Les graines peuvent être récoltées et conservées au sec tout l’hiver afin d’être semées au printemps. Elles germent rapidement et l’arbre se développe activement pendant plus de 50 ans.
• Les racines superficielles émettent de nombreux drageons qui aide à la rapide propagation de l’espèce.

Cuisine
• Les fleurs peuvent être consommées en beignets, sirop, vin…

Utilisation
• Son bois, dur, assez lourd, élastique, contient des substance qui le fait résister aux insectes et à la pourriture. Aussi est-il un bon bois de construction.
• Il est utilisé pour le charronnage, l’ameublement et la menuiserie et beaucoup pour la fabrication des échalas de vigne, piquets de clôture…
• Il est toxique et le contact avec sa sciure peu être dangereux.

Phytothérapie
• Propriétés : antispasmodique, cholagogue, émollient, tonique
• Constituants : enzyme, glucosides, huile essentielle, pigments flavoniques, tanin
• Les racines, l’écorce et les graines sont toxiques. Réservez-vous pour les fleurs.

Anecdote
• C’est en 1601 que Jean Robin, jardinier du roi de France, planta, Place Dauphine, une graine reçue d’Amérique. L’arbre fut transplanté 35 ans plus tard au Jardin des Plantes et porte aujourd’hui le nom de ce Monsieur, le Robinier.