RONCIER (H)

Roncier Fruit

RONCIER
Rubus fruticosus

Noms vernaculaires : Mûre sauvage, Mère des chênes, Ronce commune, Ronce des bois, Ronce des haies, Ronce ligneuse…

Présentation
Famille : Rosacées
• Le Roncier est un arbrisseau vivace, sarmenteux et épineux. On en dénombre 8 espèces en Europe. Chaque année de nouvelle tiges pouvant atteindre ± 4 m de long apparaissent qui peuvent aisément se marcotter par elles-mêmes. La tige épineuse est emplie de moelle tendre. Les feuilles composées à 5/7 folioles sont alternes et dentées avec des épines sur leurs nervures. Les fleurs de ± 3 cm , à 5 pétales blanc rosé et 5 sépales, se groupent en corymbes. Elles donnent naissance à des fruits charnus noir bleuté formés de drupes (mûre ou mûron) que les enfants de tout âge dégustent sans compter en fin d’été. Ces fruits apparaissent sur les rameaux de 2 ans.

Habitat
• On le trouve en lisière de bois, dans les décombres, en bord de chemin… jusque ± 1.500 m. d’altitude.
• Il apprécie le soleil et tous les sols.

Biodynamie
• Les jeunes racines marcottées hachées fin et mises à tremper remplacent aisément l’hormone de bouturage chimique.

Multiplication
• Le Roncier est plutôt du genre envahissant, mais si vous y tenez vraiment, il est toujours possible de le multiplier par toutes les méthodes existantes : semis, bouture, marcottage, stolons…

Bestioles
• Le Roncier protège de nombreuses bestioles, insectes, larves de papillons, petits rongeurs… leurs procurant un super abri écologique.
• Les renards en raffolent et, après la digestion, ils en propagent les graines en leur offrant un pouvoir de germination supérieur à la normale.

Phytothérapie
• Propriétés : antibactérienne, astringente, tonique (feuilles) dépuratif, laxatif, pectine, sucre (fruits)…
• Constituants : potassium, tanin, vitamines A, B et C…
• On peut faire une infusion de feuilles et l’utiliser en gargarisme.
• Les jeunes pousses légèrement fermentées peuvent être infusées comme thé.
• On emploie ces fruits pour confectionner des tartes, des gelées et confitures, des sirops…

Anecdote
• Le nom de rubus viendrait du latin signifiant dard… A cause des épines ??
• D’autres disent l’éthymologie serait ruber, rouge, couleur des jeunes fruits.
• En vieux français, on la nommait _Meure_…
• Ce sont les romains qui ont importé la plante en Gaulle pour protéger les voies de circulation.