SAFRAN (J)

Safran Fleur

Retour à la liste des plantes

SAFRAN
Crocus sativus

Noms vernaculaires : Safra, Safro, Safran cultivé, Or rouge…
• Anglais : Saffron… • Allemand : Echter Saffra… • Arabe : Zafarân… • Chinois : Fan hong hua… • Italien : Zafferano… • Russe : Schafran…

Présentation
Famille : Iridacées
• Le Safran serait originaire du Népal et ce serait Alexandre le Grand qui l’aurait ramené en Asie mineure d’où depuis il s’est répandu jusqu’à l’Europe. On peut le trouver à l’état sauvage en Grèce et en Italie. C’est une plante vivace de ± 20 cm de haut qui possède un bulbe à tuniques (corme) d’où sortent quelques feuilles linéaires et, de septembre à octobre, une fleur de couleur lilas composée de trois sépales et trois pétales colorés. Elle possède un style jaunâtre terminé par un stigmate rouge orange divisé en 3. Ces stigmates ont une odeur forte et pénétrante. Vous n’admirerez cette fleur que deux ou trois jours en fin d’été. Il disparaît au mois d’avril pour mieux vous ravir en fin de saison.
• Ne pas confondre avec le Colchique.

Habitat
• Le Safran préfère les sols pauvres mais bien drainés, plutôt calcaire.

Bestioles
• La crainte est à porter sur de nombreux gourmands qui apprécient les bulbes : rongeurs (surtout le campagnol), insectes, limaces, jusqu’au sanglier… la liste est longue.
• Afin de protéger votre safran du campagnol, essayez de planter d’autres bulbes répulsifs tels que les Narcisses.

Multiplication
• La multiplication se fait par division des cormes (bulbes). Attendre 3/4 ans avant cette division.
• La plantation des bulbes se fait en été, en juillet/août. À 10 cm de profondeur.

Phytothérapie
• Propriétés : antidépressif, anti-inflamatoire, antispasmodique, aphrodisiaque (?), calmant, carminatif, diaphorétique, emménagogue, sédatif…
• Constituants : caroténoïde (crocine, lycopène, zéaxanthine…), picrocrocine, safranal, vitamine B2, pro-vitamine A,…
• Ne pas consommer plus de ± 10g. car le Safran peut alors provoquer des problèmes cardiaque.
• Récoltez le matin si vous voulez récupérer les pistils. Une fois les stigmates séchés, ils serviront à aromatiser vos plats. Il vous faudra ± 150.000 fleurs pour obtenir un kilo de cet or culinaire.

Anecdote
• Le Safran est une couleur sacrée pour les bouddhistes.
• Jusqu’au XIXe siècle, la ville de Boynes (département du Loiret) était la capitale du Safran.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.