SAPONAIRE (J/S)

Saponaire Inflorescence

Retour à la liste des plantes

SAPONAIRE
Saponaria officinalis

Noms vernaculaires : Herbe à foulon, Herbe à savon, Saponnière, Savon de fossé, Savonaire, Savonnière…
• Anglais : Soapwort…
• Allemand :Seifenkraut…
• Espagnol : Saponaria…

Présentation
Famille : Caryophyllacées
• La Saponaire tient son nom du latin “sapo” qui signifie savon. Toutes les parties de la plante contiennent en effet une substance appelée “saponine” qui mousse comme un savon, mais c’est surtout la racine broyée qui a été utilisée. Une mixture d’eau et de poudre de racines fournit un bon produit pour nettoyer les textiles fragiles. Vivace, la Saponaire est une plante à rhizome rampant. Les bouquets de tiges très droites, d’environ 50 centimètres de haut, parfois teintées de violet, portent des longues et fines feuilles opposées en croix, à limbe simple. Roses ou blanches les grandes fleurs se rangent en une cyme serrée facilement reconnaissable. La corolle est constituée de cinq pétales soudés dans un calice en long tube.

Habitat
• La Saponaire se trouvera souvent par groupes serrés, au pied d’un mur ou sur le bord d’un chemin. Elle s’est échappée de la zone méditerranéenne dont elle est originaire et s’est développée à peu près partout jusqu’à une altitude de 1500 mètres.

Cueillette
• La Saponaire fleurit de juin à septembre après quoi elle se dessèche dès le mois d’octobre.
• On préfère utiliser généralement la racine qui peut-être récoltée au printemps ou à l’automne, mais on peut employer les tiges et les feuilles. Les racines seront séchées au soleil puis coupées en morceaux.

Quotidien
• Feuilles ou racines macérées ± 1/2 h. dans l’eau fournissent un liquide savonneux utilisé pour le lavage des vêtements délicats.

Phytothérapie
• Propriétés : cholérétique, dépurative, diurétique, sudorifique, tonique
• Constituants : résine, saponide, vitamine C
• Ne pas ingérer les racines directement, cela peut provoquer des tremblements, une sécheresse buccale avec paralysie partielle de la langue.
• La décoction de racine (50 g. pour 1 l., faire bouillir 5 mn. et passer aussitôt sans macération) utilisée immédiatement, contre l’acné, boutons, dartres, urticaires.
• La même décoction (2/3 tasses par jour avant le repas) contre les rhumatismes, troubles du foie, bronchite, obésité.