SARRIETTE vivace (J/S)

Sarriette vivace

Retour à la liste des plantes

SARRIETTE vivace
Satureia montana

Noms vernaculaires : Sarriette sauvage, Sarriette des montagnes, Savourée, Pebre d’ai…
• Anglais : Savory… • Allemand : Bohnenkraut… • Espagnol : Ajedrea… • Italien : Santoreggia… • Portugais : Segurelha…

Présentation
Famille : Labiées
• La Sarriette est un sous-arbrisseau vivace originaire du pourtour méditerranéen qui ne dépasse pas 30 cm de haut. Il en existe une trentaine d’espèces qui sont toutes aromatiques. Ses tiges multiples sont dressées, ligneuses à la base et ramifiées. Les feuilles sont linéaires et opposées, coriaces et luisantes de 10 à 30 mm. Elles exhalent une bonne odeur par simple froissement. Les fleurs sont blanches à roses et disposées en glomérules terminales. La floraison à lieu de juillet à août.

Habitat
• La Sarriette n’est pas difficile et se plaît dans les terrains rocailleux, voire arides.

Biodynamie
• La Sarriette s’associe bien au Basilic et au Cerfeuil…

Multiplication
• Par division de souche ou par bouture.

Bestioles
• La Sarriette éloigne les mites et soulage des piqûres d’insectes…

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, antispasmodique, aphrodisiaque, carminative, expectorante, stimulante, tonique, stomachique, vermifuge…
• Constituants : essence aromatique…
• La Sarriette facilite la digestion…
• On lui attribue des vertus aphrodisiaques… Faut voir !!
• Toute la plante à un goût piquant et sa saveur est proche de celle du thym en plus poivrée.
• À utiliser fraîche ou sèche pour parfumer les viandes, les légumes, les sauces, les fromages…
• Découvrez et dégustez la Gelée de Sarriette de La Lorien (rubrique « Boutique », avec les recettes associées)

Anecdote
• Ce serait les romains qui auraient implanté la Sarriette dans le nord européen.

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.