THYM serpolet (J/S/H)

Thym serpolet Fe

Retour à la liste des plantes

THYM serpolet
Thymus serpyllum

Noms vernaculaires : Farigoulette, Pillolet, poilet, Poleur, Pouliet, Serpoule, Serpoulet, Thym bâtard, Thym pouillot, Thym rouge, Thym serpolet, Thym sauvage…
• Anglais : creeping thyme…
• Allemand : Feldkümmel, Quendel…

Présentation
Famille : Labiées
• Serpolet est un nom provençal qui vient du latin “serpyllum” signifiant rampant. En fait le Serpolet est un Thym, de l’égyptien “tham”, qui rappelle le fort parfum des plantes utilisées dans l’art antique de la momification. Les fleurs contiennent en effet des huiles essentielles fort appréciées encore aujourd’hui. Cette plante vivace, à racines adventives, se présente toujours en touffes. Elle possède des tiges pubescentes qui peuvent simplement ramper ou bien légèrement se dresser sur une vingtaine de centimètres. Le Serpolet possède de très petites feuilles coriaces à limbe simple, opposées en croix, plus longues que larges et duveteuses sur leur face inférieure. L’inflorescence en épi, qui répand une agréable odeur, est constituée de petites fleurs bilabiées rose pâle.

Habitat
• De multiples variantes du Serpolet croissent en Europe, en Asie, en Sibérie et même en Amérique du nord. C’est une plante qui change d’aspect facilement selon le climat et le lieux où elle pousse. Le Serpolet aime les sols légers, caillouteux, des bords de routes, des forêts claires ou des terres arides jusqu’à 2500 mètres d’altitude.

Cueillette
• Les petites fleurs sont présentent de juin à octobre.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, antispasmodique, carminatif, diurétique, expectorant, hémostatique, tonique, vermifuge
• Constituants : Huile essentielle (thymol, carvacrol), tanin, résine, saponoside, sucs amers
• Le Thym est donné comme un bon remède contre les cauchemars (ceux dus à une mauvaise digestion probablement) mais également pour stopper le hoquet.
• En infusion (20 à 30 g. de sommités fraîches ou sèches pour 1 l. d’eau bouillante) 3/4 tasses/jour contre les digestions difficiles, les gaz, manque d’appétit, anémie, angoisse, fatigue, toux, affections des bronches, insomnie, troubles des menstruations, infections des voies urinaires…
• En infusion (idem) en lotion ou compresses pour nettoyer et soigner les plaies suppurées. Egalement pour soulager les articulations douloureuses.
• Une décoction (±600 g. pour 5 l.) ajouter à l’eau du bain sera bienfaisante aux convalescents, combattra les maladies de peau, soulagera des rhumatismes.
• La décoction (±120g. /l.) est très bonne pour tonifier le cuir chevelu et ralentir la chute des cheveux.

Anecdote
• Chez les anciens Grecs, le Thym était autrefois symbole de courage et d’élégance. Des bouquets étaient brûlés dans les temples