THYM tabor

Thym tabor Inflorescence

Retour à la liste des plantes

THYM tabor
Thymus pulegioides ‘Tabor’

Présentation
Famille : Labiées
• Donné comme originaire d’Israël, ce sous arbrisseau persistant, d’une hauteur de ± 30 cm, possède des tiges tortueuses, ligneuses, serrées et dressées qui portent des petites feuilles arrondies, brillantes, sessiles, de couleur vert foncé. Les petites fleurs, rose-violet, fleurissent en fin de printemps. Son goût est plus doux que celui du Thym commun.

Habitat
• À planter sur sol bien drainé, plutôt calcaire.
• Au soleil ou mi-ombre
• C’est un bon couvre-sol.
• À tailler sévèrement au printemps et une autre fois après la floraison afin d’éliminer les fleurs fanées.

Multiplication
• Se multiplie par bouturage ou par marcottage.

Bestioles
• Les abeilles en sont friandes.

Phytothérapie
• Propriétés : antiseptique, antispasmodique, apéritif, béchique, carminatif, cholérétique, cicatrisant, désodorisant, diurétique, emménagogue, hémolytique, révulsif, stomachique, tonique, vermifuge…
• Constituants : alcools, huile essentielle (thymol, carvacrol), résine, saponoside, tanin…
• Attention : ne pas consommer d’infusion de Thym trop concentrée pendant une grossesse.
• L’infusion (15 g. pour 1 litre d’eau bouillante) peut être utilisée en externe pour accélérer une cicatrisation.
• L’infusion (3 tasses par jour) soulage des crampes, est résolutive et antitussive. Excellent aussi pour soulager les maux de tête et passer une nuit sans cauchemar.
• Les sommités fleuries peuvent être récoltées à partir du mois d’avril et tout au long de l’été.
• Le Thym est une des plantes aromatiques les plus prisées chez les cuisiniers. On le retrouve dans tous les bouquets garnis car il a le bonheur d’être aussi bon frais que sec pour aromatiser viandes, poissons, tomates ou pâtés.
• Le vinaigre de Thym est recommandé pour lutter contre les affections cutanées dues à des champignons.
• Découvrez et dégustez la Gelée de Thym de La Lorien (rubrique “Boutique”, avec les recettes associées).

Anecdote
• Les anciens égyptiens utilisaient l’essence de Thym pour embaumer leurs morts.
• Au moyen-âge, les belles dames offraient un brin de Thym à leur chevalier pour leur donner du courage.
• Il fait partie des constituant de la « Bénédictine ».

Prévention
• Tous les renseignements phytothérapiques sont donnés à titre indicatif.
• En cas de troubles graves, consultez votre médecin.