VERVEINE officinale (J/H)

Verveine officinale Inflorescence

Retour à la liste des plantes

VERVEINE officinale
Vervena officinalis

Noms vernaculaires : Guérit-tout, Herbe sacrée, Herbe aux sorciers, Herbe de sang, Herbe à tous maux, Verveine commune, Verveine des champs…
• Anglais : Vervena

Présentation
Famille : Verbénacées
• La Verveine est de ces plantes si réputée depuis la nuit des temps qu’elle fut sujette à toutes les passions et tous les discours. Longtemps on l’a considérée comme magique. Elle porte d’ailleurs les noms vernaculaires d’Herbe sacrée, Herbe aux sorcières ou Herbe à tous les maux. Les druides celtes l’utilisaient pour prédire l’avenir, les lépreux du Moyen Age se roulaient dans les champs de Verveine avec l’espoir de guérir de l’ignoble maladie et on la suspendait dans les maisons pour faire fuir les esprits malins.
• La Verveine est une plante vivace à tige mince peu ramifiée, portant des feuilles à limbe lobé et poilu. Les épis terminaux sont constitués de petites fleurs violettes à pétales soudés en tube. Elle possède beaucoup plus de vertus que sa sœur dite “citronnelle”.

Habitat
• La Verveine pousse en Europe depuis l’Antiquité et on la connaît aussi en Asie et même en Amérique. Elle est fréquente sur les sols calcaires et crayeux, en bordure des champs ou dans les lieux incultes.

Cueillette
• Tout au long de l’été, parfois jusqu’en octobre, vous pourrez cueillir les sommités fleuries de Verveine. Elles vous permettront de confectionner des infusions et eaux-de-vie qui ont de grandes propriétés phytothérapiques.

Phytothérapie
• Propriétés : antinévralgique, antispasmodique, astringente, digestive, diurétique, fébrifuge, tonique
• Constituants : glucoside amer (verbenaline), mucilage, saponide, tanin, verbénaloside
• On utilise la plante entière récoltée pendant la floraison.
• La décoction (± 50 g. de feuilles et sommités fleuries séchées pour 1 l. d’eau. • Laissez tremper 1/4 d’h. chauffez et laissez bouillir quelques secondes. Infusez 10 mn. (3 à 4 tasses jours) elle est efficace contre les maladies de foie et de reins, mais aussi en cas de règles irrégulières et douloureuses.

Anecdote
• Autrefois, lors de la signature d’un contrat, il était inconcevable de ne pas glisser entre les pages de celui-ci quelques brins de Verveine, après en avoir battu l’ouvrage entier bien sûr.
• Espérons qu’aujourd’hui encore, quelques montagnards en attachent à leurs mollets pour ne pas ressentir la fatigue. A essayer…!
• Elle entrait dans la réalisation de philtres d’amour, et servait à prédire l’avenir aussi.